Franco-Nevada, un phare dans la tempête

26/11/18 à 00:00 - Mise à jour à 25/11/18 à 16:33

Le groupe se porte très bien. La diversification opérée va porter de plus en plus ses fruits. Et il va pouvoir conclure de nouvelles transactions encore: dès l'an prochain ses flux de trésorerie s'étofferont.

Le groupe canadien spécialisé dans le streaming de métaux précieux et les royalties sur l'or Franco-Nevada (ci-après FNV) a publié un rapport sur le 3e trimestre plus satisfaisant qu'attendu. Alors que la production de métaux précieux avait baissé à 107.333 onces troy d'équivalent or au 2e trimestre, celle-ci s'est établie à 120.021 onces un mois plus tard (123.787 onces au 3e trimestre de 2017). Après neuf mois, elle a reculé de 9,3%, à 343.025 onces, en glissement annuel. La direction avait certes annoncé que la production serait moins importante dans la mine Candelaria, au Chili, mais le marché s'attendait à un repli moins marqué.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Les derniers articles en un clin d'oeil

Épargne

Plus de Épargne »

Investir

Plus d' investir »