La société canadienne de royalties et de streaming Franco-Nevada (FNV) a publié des trimestriels en ligne avec les prévisions. Les ventes de métaux précieux ont chuté de 11,9%, de 145.969 à 128.627 onces troy d'équivalent or en glissement annuel, en raison, comme anticipé, d'un moindre apport de Hemlo (Canada; -6.375 onces troy d'équivalent or), d'Antamina (Pérou; -5.222 onces troy) et d'Antapaccay (Pérou; -3.437 onces troy). Le prix moyen de l'once troy d'or ayant augmenté de 4,5%, à 1.874 dollars (USD), le recul du chiffre d'affaires (CA) issu des métaux précieux s'est limité à 5,6%, à 242,8 millions USD. Le CA du segment pétrole et gaz a augmenté de 67,6% par rapport au 1er trimestre de 2021, à 75,6 millions USD, un record, grâce aux prix élevés ...

La société canadienne de royalties et de streaming Franco-Nevada (FNV) a publié des trimestriels en ligne avec les prévisions. Les ventes de métaux précieux ont chuté de 11,9%, de 145.969 à 128.627 onces troy d'équivalent or en glissement annuel, en raison, comme anticipé, d'un moindre apport de Hemlo (Canada; -6.375 onces troy d'équivalent or), d'Antamina (Pérou; -5.222 onces troy) et d'Antapaccay (Pérou; -3.437 onces troy). Le prix moyen de l'once troy d'or ayant augmenté de 4,5%, à 1.874 dollars (USD), le recul du chiffre d'affaires (CA) issu des métaux précieux s'est limité à 5,6%, à 242,8 millions USD. Le CA du segment pétrole et gaz a augmenté de 67,6% par rapport au 1er trimestre de 2021, à 75,6 millions USD, un record, grâce aux prix élevés de l'énergie. Les revenus issus de Vale Royalty (minerai de fer), acquis l'année dernière, sont passés de 5 millions à 19,3 millions USD. Le CA consolidé s'est hissé de 308,9 millions à 338,8 millions USD (+9,7%), dépassant le consensus (333 millions). Le cash-flow d'exploitation ajusté, ou Rebitda, a crû de 9,1%, à 286,6 millions USD. Le bénéfice net ajusté a progressé de 10,1%, à 177,2 millions USD; par action, il s'agit d'une hausse de 10,7%, à 0,93 USD (consensus: 0,95 USD). FNV a maintenu ses perspectives pour l'ensemble de l'exercice. La production de métaux précieux atteindra 510.000-550.000 onces troy d'équivalent or (en 2021: 558.397 onces troy ). Sur la base des accords actuels de streaming et de royalties, le groupe s'attend à ce qu'elle se situe entre 570.000 et 610.000 onces troy d'équivalent or en 2026. Contributions de ses participations dans le minerai de fer, le pétrole et le gaz incluses, FNV vise pour 2022 une production conjointe comprise entre 680.000 et 740.000 onces troy d'équivalent or (en 2021: 728.237 onces troy); en 2026, le groupe espère la voir atteindre 765.000-825.000 onces troy, grâce à l'expansion de mines, la mise en service de nouveaux actifs (métaux précieux) et la contribution croissante de Vale Royalty (minerai de fer). Le groupe a vu sa trésorerie s'étoffer de 183,4 millions USD, à 722,7 millions, au 1er trimestre. Il dispose toujours d'une ligne de crédit de 1 milliard USD non utilisée et est toujours dépourvu de dette. Il pourra donc conclure aisément de nouveaux contrats, qui porteront plus que probablement sur les métaux précieux et non pas sur le gaz et le pétrole, vu les prix actuels de ces derniers. FNV a relevé son dividende trimestriel pour la 15e année consécutive, à 0,32 USD brut par action; c'est une hausse de 10% par rapport à 2021. FNV a déboursé 37,4 millions USD pour acquérir une redevance de 0,46% sur la mine de cuivre-molybdène Caserones, dans le nord du Chili, et a investi 10 millions USD dans un placement privé d'EMX Royalty. Lequel a utilisé le produit de la vente pour acheter une redevance sur la mine Caserones aux mêmes conditions. En outre, FNV a repris, pour 6 millions USD, une redevance de 2% sur la production d'or et d'argent des concessions de Pacific Clay, une zone qui comprend une partie du projet Castle Mountain d'Equinox Gold, en Californie. Le groupe, qui s'est admirablement diversifié dans le pétrole, le gaz et le minerai de fer ces dernières années et dont la trésorerie ne cesse de gonfler, peut se permettre de conclure de nouvelles grandes transactions dans le segment des métaux précieux. Le rapport entre le risque et le rendement de FNV est séduisant. C'est une valeur sûre du secteur, et par conséquent une valeur de base du portefeuille modèle. Conseil: acheterRisque: moyenRating: 1BCours: 142,57 dollarsTicker: FNV USCode ISIN: CA3518581051Marché: New YorkCapit. boursière: 27,3 milliards USDC/B 2021: 40C/B attendu 2022: 36Perf. cours sur 12 mois: -4%Perf. cours depuis le 01/01: +3%Rendement du dividende: 0,9%