Le ciel reste gris au-dessus de l'entreprise de Braine-l'Alleud, active dans la fabrication et la commercialisation de distributeurs de boissons chaudes (café, mais aussi thé, chocolat, soupes, etc.) et de leurs consommables. Les exercices 2013 et 2014 s'étaient révélés désastreux. Une bien meilleure maîtrise des coûts, essentiellement, permet désormais à Fountain d'atteindre tout juste le break-even (ni gains, ni pertes). Reste que le chiffre d'affaires (CA) le plus élevé de la dernière décennie (38,7 millions d'euros) a été réalisé... il y a 10 ans, justement. Après une nouvelle baisse de 7,4%, il s'établit au terme de l'exercice 2017 à 27,1 millions d'euros, soit un recul de 30% en 10 ans. Deux mille dix-sep...