Si Melexis n'a pas échappé au mini-krach de la semaine dernière, la publication de ses résultats annuels a réveillé l'optimisme dont il est l'objet depuis plusieurs mois. Le dollar avait brièvement gâché le tableau à la fin du troisième trimestre, incitant la direction du groupe à annoncer que les résultats annuels se situeraient dans le bas de la fourchette des prévisions. La faiblesse du billet vert a pesé sur les chiffres du quatrième trimestre également - rappelons que Melexis réalise plus de la moitié de son chiffre d'affaires (CA) outre-Atlantique. Ce qui n'a pas empêché les résultats de se révéler conformes aux prévisions.
...