Flow Traders génère un revenu maximal lorsque les volumes d'échanges sont élevés et les cours fluctuent beaucoup. Car dans ces circonstances, le spread (soit l'écart entre les cours acheteur et vendeur) augmente et le négociateur en Bourse spécialisé dans les produits cotés, ou ETP, gagne davantage sur les transactions effectuées sur sa plateforme. Ces dernières années, les phases de turbulences sur les marchés financiers se sont généralement traduites par un bond énorme de ses bénéfices. Du fait de cette ...

Flow Traders génère un revenu maximal lorsque les volumes d'échanges sont élevés et les cours fluctuent beaucoup. Car dans ces circonstances, le spread (soit l'écart entre les cours acheteur et vendeur) augmente et le négociateur en Bourse spécialisé dans les produits cotés, ou ETP, gagne davantage sur les transactions effectuées sur sa plateforme. Ces dernières années, les phases de turbulences sur les marchés financiers se sont généralement traduites par un bond énorme de ses bénéfices. Du fait de cette caractéristique, le cours de l'action Flow Traders atteint généralement des sommets lorsque le climat boursier se dégrade. Mais ces derniers mois, cette corrélation ne semble pas se vérifier. L'action a chuté de plus de 20% depuis le début du mois de février, à 27,25 euros. Ce recul s'explique en premier lieu par le revirement du sentiment boursier, à l'origine de la chute des cours sur tous les marchés mondiaux. Lors d'un choc temporaire, comme la panique suscitée par l'apparition du coronavirus début 2020, les volumes d'échanges s'accroissent temporairement. A l'inverse, le climat boursier morose de ces derniers mois se traduit par une baisse significative des transactions. Sur les plateformes de négociation d'Euronext, par exemple, la valeur moyenne quotidienne des transactions atteignait 11,9 milliards d'euros en avril, en baisse de 30% sur un mois. Le plongeon du bitcoin et d'autres cryptodevises a également alimenté le sentiment de méfiance vis-à-vis de Flow Traders. Le bitcoin a perdu la moitié de sa valeur depuis fin mars; les pertes enregistrées par d'autres cryptodevises sont même encore plus importantes. En 2021, les monnaies virtuelles semblaient s'imposer comme un pilier de croissance; depuis, cette activité s'est fortement contractée. Toutefois, les volumes mensuels montrent que malgré les vents contraires, Flow Traders enregistre de meilleurs résultats que ne suggère la chute du cours. Après avoir reculé en avril, le volume des échanges d'ETP est remonté aux niveaux du premier trimestre en mai. La société semble donc bien partie pour réaliser un bénéfice par action de 2 euros au premier semestre de 2022 et de 2,70 euros pour l'exercice entier.Avec un ratio cours/bénéfice de 10,1 et un rendement du dividende estimé de manière prudente à 5%, les conditions semblent réunies pour un achat - d'autant plus que, malgré la faible progression du cours ces derniers temps, il semble assuré que Flow Traders profitera d'un potentiel embrasement des marchés financiers.