Qualifions d'étrange la réaction positive de cours, dans la mesure où les résultats du premier trimestre n'étaient pas exceptionnels. Alors que l'estimation moyenne des analystes faisait état de 0,05 USD par action, le résultat s'est inscrit en rouge à hauteur de 12 centimes de dollar. Ce chiffre peut être ramené à -0,02 USD en excluant plusieurs éléments exceptionnels. Les analystes ont cependant trop rapidement conclu que le premier trimestre contenait surtout des éléments exceptionnels. Celui qui aura fait plus grand bruit est le relèvement par la Zambie des royalties sur la construction de mines à ciel ouvert de 6 à 20% début 2015. Cette décision a entre-temps été revue à 9% (48 millions USD d'incidence ...