L'action First Majestic Silver a reculé de près de moitié depuis le sommet atteint en février - un épisode de fièvre spéculative -, pour revenir à son niveau de début janvier. Hélas, les cours des métaux précieux ne la soutiennent pas. En outre, plusieurs éléments ponctuels ont entraîné un ralentissement sur le plan opérationnel. Mais une amélioration est à prévoir, car la production de la mine Jerritt Canyon, dans le Nevada, que le groupe a acquise au début de l'année et a incluse dans son périmètre de consolidation au 2e trimestre (deux mois inclus), finira par atteindre sa vitesse de croisière. Par ailleurs, la mine, qui dispose d'une usine de traitement d'une capacité quotidienne de 4.500 tonnes de minerai, n'en traite pour l'heure que 2.400 par jou...

L'action First Majestic Silver a reculé de près de moitié depuis le sommet atteint en février - un épisode de fièvre spéculative -, pour revenir à son niveau de début janvier. Hélas, les cours des métaux précieux ne la soutiennent pas. En outre, plusieurs éléments ponctuels ont entraîné un ralentissement sur le plan opérationnel. Mais une amélioration est à prévoir, car la production de la mine Jerritt Canyon, dans le Nevada, que le groupe a acquise au début de l'année et a incluse dans son périmètre de consolidation au 2e trimestre (deux mois inclus), finira par atteindre sa vitesse de croisière. Par ailleurs, la mine, qui dispose d'une usine de traitement d'une capacité quotidienne de 4.500 tonnes de minerai, n'en traite pour l'heure que 2.400 par jour. Autre futur moteur de la croissance, le projet en expansion Ermitaño, à Santa Elena, au Mexique, duquel seront extraites cette année 60.000 à 70.000 tonnes de minerai. Au 2e trimestre, la production du groupe s'est élevée à 6,44 millions d'onces troy d'équivalent argent, en hausse par rapport à celle du 1er trimestre (4,54 millions d'onces). Nous ne la comparons pas avec celle du 2e trimestre de 2020, lors duquel, crise sanitaire oblige, nombre de ses mines avaient été à l'arrêt. Le chiffre d'affaires (CA) de First Majestic Silver s'est établi à 154,1 millions de dollars, soit plus de la moitié en plus qu'au 1er trimestre, grâce à la contribution de Jerritt Canyon. L'once troy d'équivalent argent s'est vendue en moyenne à 27,32 dollars; c'est 58% de plus qu'un an auparavant et 1% de mieux qu'au 1er trimestre. Le coût moyen de production est resté stable, à 19,42 dollars par once troy, ce qui donne une marge brute de 7,9 dollars par once troy vendue. Mais celle-ci ne sera pas si élevée au 3e trimestre, les métaux précieux s'étant fortement dépréciés depuis la seconde moitié du mois de juin. Le bénéfice opérationnel des activités minières s'est élevé à 29,4 millions de dollars. Le bénéfice net ajusté s'est établi à 12,7 millions de dollars (0,05 dollar par action). A San Dimas, un volume plus important de minerais a été traité au 2e trimestre, mais dont la teneur en métaux précieux est plus faible qu'au 1er. Reste qu'avec 3,18 millions d'onces troy d'équivalent argent, la mine a contribué le plus à la production du groupe. Au second semestre, des couches à plus grande teneur y seront exploitées. C'est vrai aussi pour Santa Elena, qui a apporté 1,14 million d'onces troy au 2e trimestre. Depuis le mois de mai, l'usine de liquéfaction de gaz naturel de First Majestic Silver est opérationnelle. Grâce à elle, la facture d'énergie du groupe sera moins salée. Quant à Jerritt Canyon, elle fournira entre 73.000 et 79.000 onces troy d'or cette année, et plus de 100.000 onces en 2022. La direction a relevé sa fourchette prévisionnelle de production pour 2021 de 20,6-22,9 millions à 25,7-27,5 millions d'onces troy. Le coût moyen de production a lui aussi été revu à la hausse, de 15,37 à 18,25 dollars par once troy. Au terme du 1er semestre, les liquidités, ligne de crédit de 40 millions de dollars incluse, du groupe s'élevaient à 316,3 millions de dollars, pour une dette de 172,9 millions de dollars. Relevé d'un tiers, le dividende annuel s'élève désormais à 0,24 dollar.Il n'y a aucune raison de douter du potentiel de croissance de First Majestic Silver. L'année 2022 s'annonce prometteuse, avec la hausse attendue de la contribution de Jerritt Canyon et le lancement d'Ermitaño. Selon nous, l'action a été trop sévèrement sanctionnée. Conseil: acheterRisque: moyenRating: 1BCours: 12,58 dollarsTicker: AG USCode ISIN: CA32076V1031Marché: New York Stock ExchangeCapit. boursière: 3,2 milliards USDC/B 2020: 70C/B attendu 2021: 42Perf. cours sur 12 mois: +6%Perf. cours depuis le 01/01: -6%Rendement du dividende: 0,2%