Les fonds d'investissement néerlandais Waterland et Baltisse (Filip Balcaen) ont cédé le solde de leur participation conjointe (9,3 millions de titres, ou 12,98% des actions en circulation, vendus à 16,20 euros l'unité) dans le groupe après qu'il a publié un très bon rapport trimestriel. Ces fonds avaient, avec Marc Coucke, injecté 220 millions d'euros dans Fagron pour le sauver de la faillite, en 2016. Jusque début juillet de cette année, Waterland et Baltisse détenaient 30,2% de Fagron; ils se sont délestés de leurs actions en trois étapes, chaque fois au même prix (16,2 euros). A l'inverse, Marc Coucke a encore renforcé quelque peu sa position ces derniers mois, à 14,96%, devenant l'actionnaire de référence du groupe. Quoique rapide, ce changement de mains de plus d'un tiers des...