Après le repli inattendu du chiffre d'affaires (CA) au 1er semestre (-0,8%, à 276,6 millions d'euros), la croissance annuelle s'est révélée conforme aux prévisions, l'an passé: au 3e trimestre, le CA de Fagron a augmenté de 5,4% en glissement annuel, à 142,4 millions d'euros, et la tendance s'est accélérée au 4e trimestre (+8,9%, à 154,9 millions d'euros). Par rapport à 2020, le CA s'est apprécié de 3,2%, à 573,8 millions d'euros; l'effet de change l'a privé de 14,8 millions d'euros (2,7%). La croissance organique a atteint 1,8% (4,5% à cours de change constants).
...

Après le repli inattendu du chiffre d'affaires (CA) au 1er semestre (-0,8%, à 276,6 millions d'euros), la croissance annuelle s'est révélée conforme aux prévisions, l'an passé: au 3e trimestre, le CA de Fagron a augmenté de 5,4% en glissement annuel, à 142,4 millions d'euros, et la tendance s'est accélérée au 4e trimestre (+8,9%, à 154,9 millions d'euros). Par rapport à 2020, le CA s'est apprécié de 3,2%, à 573,8 millions d'euros; l'effet de change l'a privé de 14,8 millions d'euros (2,7%). La croissance organique a atteint 1,8% (4,5% à cours de change constants). Le cash-flow opérationnel récurrent (Rebitda) s'est établi à 118,3 millions d'euros, dans le bas de la fourchette prévisionnelle (118-124 millions), et en repli de 4,5% par rapport à 2020. Si par rapport à 2020, la marge de Rebitda a fléchi de 170 points de base (pb) en 2021, à 20,6%, en glissement semestriel, elle s'est redressée, de 20,2% à 21% (recul de 22,6% à 22% en 2020). En Europe, le CA a reculé de 4,6%, à 255,1 millions d'euros; si l'on fait abstraction des acquisitions de Gako et Pharma Tamar, le recul (organique, donc) est de 6,8%. Point positif toutefois, la baisse du CA de la division Compounding s'est stabilisée au 4e trimestre. L'évolution du Rebitda reste négative: -14,1% sur un an, à 55,6 millions d'euros (-13,6%, à 27 millions d'euros, au 2e semestre), soit une marge de Rebitda de 21,8% (-240 pb). En cause: la concurrence accrue, mais aussi la baisse de la demande de produits liés au Covid-19, la pression sur les soins planifiables, le lancement différé d'une usine de reconditionnement en Pologne et la répercussion tardive de la hausse des coûts de logistique sur les prix. Le groupe entend renouer avec la croissance et améliorer ses marges en 2022. Il a effectué deux rachats en Belgique en février.En Amérique latine, le CA a progressé de 9,3% en glissement annuel, à 141,1 millions d'euros (+11,2%, à 75,67 millions, au 2e semestre); à cours de change constants, la croissance atteint 16,6%. Grâce au très bon 2e semestre (+34,5%, à 17,5 millions d'euros), le Rebitda s'est accru de 18,4%, à 30,5 millions, soit une marge de Rebitda de 21,7% (+250 pb). L'Amérique du Nord a enregistré une croissance de 11,3%, à 177,6 millions d'euros (+15,3% hors effet de change), mais le Rebitda s'est tassé de 3,7%, à 32,2 millions, soit une contraction de 280 pb de la marge, à 18,1% (18,7% au 2e semestre). Le CA du pôle Brands & Essentials (matières premières pharmaceutiques) a reculé de 8% et l'expansion de l'usine stérile de Wichita (dont Anazao Health, +28,9%) a entraîné des coûts supplémentaires. Début février, Fagron a annoncé le rachat de Letco Medical, pour 34 millions de dollars (CA annuel de 40 millions, marge d'Ebitda de 11%), qui viendra renforcer ce pôle. Le bénéfice net du groupe a progressé de 2,2%, à 61,4 millions d'euros. Sa dette nette s'est allégée de 6,3 millions d'euros, à 264,9 millions (2,11 fois le Rebitda). Le dividende brut sera relevé de 0,02 euro par action, à 0,20 euro. Le groupe cherche toujours à croître par des acquisitions, surtout en Europe et en Amérique du Nord. Ses prévisions de croissance et d'amélioration des marges pour 2022 en Amérique (latine et du Nord) sont réjouissantes. Le titre se redresse après une phase difficile. Le marché table sur une croissance de 14% du Rebitda, à 134 millions d'euros, en 2022. Le groupe présentera ses objectifs concrets pour 2022, 2025 et 2027 lors de la Journée des investisseurs du 15 mars. Dans l'intervalle, nous maintenons notre conseil positif. Conseil: acheterRisque: moyenRating: 1BCours: 16,09 eurosTicker: FAGR BBCode ISIN: BE0003874915Marché: Euronext BruxellesCapit. boursière: 1,17 milliard EURC/B 2021: 19C/B attendu 2022: 15Perf. cours sur 12 mois: -22%Perf. cours depuis le 01/01: +7%Rendement du dividende: 1,2%