Les actionnaires de Fagron, dont le titre avait perdu plus de 10% durant les journées qui avaient précédé la publication du rapport annuel, étaient manifestement inquiets. Depuis la publication d'un rapport décevant pour le troisième trimestre et le départ inattendu, fin novembre, du directeur Hans Stols, le recul avait même atteint 20%. La démission de Hans Stols était allée jusqu'à alimenter chez certains la crainte qu'un nouveau cadavre ait été découvert dans les placards du groupe. Mais cette crainte s'est avérée infondée, puisque l'entreprise a légèrement surclassé les attentes, et se montre optimiste pour 2018. Le titre a regagné 17% d'un coup. Fagron achève l'exercice 2017 sur un chiffre d'affaires de 436,9 millions d'euros, en hausse de 3,6% par rapport à 2016. Le marché tablait sur une progression de 2,8%, à 433,8 millions d'euros. La croissance organique - h...