C'est en été 2013 que l'action a amorcé une hausse qui ne s'est toujours pas interrompue. Après les derniers résultats trimestriels, Facebook a même atteint un nouveau record. Sa capitalisation boursière a entre-temps progressé à 325 milliards USD. Facebook pèse même désormais plus que le géant pétrolier Exxon Mobil et presque autant qu'Apple. Facebook n'est plus uniquement le site de réseaux sociaux qu'il était initialement. Grâce à ses produits " secondaires " tels qu'Instagram, Messenger et WhatsApp, la société compte énormément de fans. Énormément de publicité est organisée autour de ces produits. Facebook peut diffuser des pubs très ciblées à ses utilisateurs parce qu'il ...

C'est en été 2013 que l'action a amorcé une hausse qui ne s'est toujours pas interrompue. Après les derniers résultats trimestriels, Facebook a même atteint un nouveau record. Sa capitalisation boursière a entre-temps progressé à 325 milliards USD. Facebook pèse même désormais plus que le géant pétrolier Exxon Mobil et presque autant qu'Apple. Facebook n'est plus uniquement le site de réseaux sociaux qu'il était initialement. Grâce à ses produits " secondaires " tels qu'Instagram, Messenger et WhatsApp, la société compte énormément de fans. Énormément de publicité est organisée autour de ces produits. Facebook peut diffuser des pubs très ciblées à ses utilisateurs parce qu'il en sait beaucoup sur eux. Les annonceurs apprécient beaucoup la publicité ciblée, et sont dès lors disposés à mettre le prix pour que Facebook la diffuse. Au dernier trimestre 2015, Facebook a enregistré des résultats supérieurs aux prévisions pour le 2e trimestre consécutif. Son chiffre d'affaires (CA) a progressé sur une base annuelle de 52% à 5,84 milliards USD, soit près d'un demi-milliard de dollars de plus que le consensus des analystes. Hors écarts de change, l'augmentation est même ressortie à 60%. Les revenus de publicité se sont accrus de 57% et représentent plus de 95% du CA du groupe. Le bénéfice trimestriel a pu plus que doubler sur une base annuelle, à 1,56 milliard USD. 2015 ne fut évidemment pas une nouvelle année record pour le groupe, avec un CA de 17,9 milliards USD (+53% hors écarts de change) et un bénéfice de 2,28 USD par action (+29%). Facebook a également enregistré un résultat supérieur aux prévisions au niveau de tous les paramètres classiques sur base desquels le groupe est traditionnellement jugé. Le premier est le nombre d'utilisateurs mensuels actifs, qui s'est accru de 14% par rapport à la même période un an plus tôt, à 1,59 milliard. Plus d'un cinquième de la population mondiale totale a un compte Facebook, bien que ce chiffre comprenne très probablement des doublons et de faux profils. Le site compte également un milliard d'utilisateurs quotidiens, ce qui représente 17% de plus qu'un an plus tôt. Le prix par publicité s'est accru sur base annuelle de 21%. Au 4e trimestre, Facebook est parvenu à gagner 3,73 USD par utilisateur après conversion. Le CA des publicités en ligne a progressé de 81%, à 4,51 milliards USD. Entre-temps, 80% des revenus proviennent des publicités mobiles. Il y a un an, ce chiffre ressortait encore à 69% et il y a trois ans à seulement 23%. Les utilisateurs ont donc massivement basculé du fixe au mobile. Plus de 90% des utilisateurs consultent leur profil à partir d'un appareil mobile. Google est actuellement leader de marché publicitaire mobile, avec une part de 33%. Facebook enregistre cependant une croissance plus rapide, et se situe à 17%. Le groupe a clos l'exercice avec une trésorerie de 18,4 milliards USD, soit 65% de plus qu'il y a un an. L'an 2015 est donc un " grand cru ". ConclusionFacebook est devenu une énorme plate-forme de publicité en ligne, avec différents segments. Sa croissance est impressionnante et sa valorisation est à l'avenant, à plus de 35 fois le bénéfice attendu pour l'exercice en cours et 13 fois le chiffre d'affaires escompté. Il est rarement conseillé de se positionner après une telle hausse de cours. C'est plutôt une opportunité de prendre les bénéfices plantureux.Conseil : vendreRisque : élevéRating : 3C