Avec un bénéfice net sous-jacent de 23,5 milliards USD au premier semestre 2014, Exmar affiche de belles performances. L'essentiel de ses bénéfices provient toujours du transport de LNG et LPG, même si Exmar abandonne peu à peu son rôle d'armateur au profit de celui de prestataire de services logistiques pour l'industrie du gaz naturel. Le rêve, à terme, est de rendre superflus les coûteux terminaux terrestres et de raccourcir la chaîne logistique au réseau gaz naturel-navire (Exmar). En 2005, Exmar a été l'un des premiers à développer des gaziers capables de regazéifier le gaz naturel liquide à bord. A présent, Exmar fait à nouveau office de pionnier avec la ...