Le spécialiste des matières premières et des préparations pharmaceutiques a présenté une très satisfaisante mise à jour de ses résultats. Ses ventes ont augmenté de 16,4%, à 141,6 millions d'euros, au premier trimestre. Hors effets de change, la croissance atteint 19,2%. La croissance sous-jacente (hors acquisitions et désinvestissements) s'établit à 6,9%, et à 9,2% hors effets de change.
...

Le spécialiste des matières premières et des préparations pharmaceutiques a présenté une très satisfaisante mise à jour de ses résultats. Ses ventes ont augmenté de 16,4%, à 141,6 millions d'euros, au premier trimestre. Hors effets de change, la croissance atteint 19,2%. La croissance sous-jacente (hors acquisitions et désinvestissements) s'établit à 6,9%, et à 9,2% hors effets de change. La gamme de produits a subi d'importantes modifications. Les divisions Brands (marques) et Essentials (matières premières) constatent une explosion de la demande de certains ingrédients liés au Covid-19 (matières premières pour la fabrication de gels hydroalcooliques, produits de renforcement du système immunitaire, produits destinés aux soins intensifs ou palliatifs, etc.). Compounding (préparations aseptiques et à risques) ralentit quelque peu à cause du report de nombreux soins et opérations, mais son importance stratégique - ce pôle peut répondre aux nouvelles demandes urgentes et soulager les pharmacies des hôpitaux - est indéniable. Malgré ces glissements, les marges (non publiées) se maintiennent. Sur le plan logistique, les défis sont nombreux, mais son réseau mondial a jusqu'ici permis à Fagron d'assurer la disponibilité des fournitures. Des pénuries limitées ne sont toutefois pas à exclure. Si la part de l'activité Compounding a reculé de 33,2% à 28,4% en un an, celle de Brands et d'Essentials est passée à 18,1% (+50 points de base) et 51,7% (+430) respectivement. En Europe, le chiffre d'affaires (CA) du groupe a progressé de 7,2%, à 68,1 millions d'euros (+7,4% hors effets de change). La moitié environ de la croissance est organique (+3,3%), Brands et, surtout, Essentials, en étant les principaux moteurs. La concurrence escomptée dans l'activité Compounding aux Pays-Bas n'affecte pas encore les niveaux de prix. En Amérique latine, l'envolée de 35,6%, à 34,2 millions d'euros, du CA, repose intégralement sur les acquisitions réalisées l'an passé au Mexique et au Brésil. Sur le plan organique, le recul de 0,1% est dû à la baisse du réal brésilien, qui a pesé à concurrence de 3,7 millions d'euros (15%) sur le CA. Aux Etats-Unis, le CA s'est accru de 19,4%, à 39,4 millions de dollars (+15,9% hors effets de change). Brands et Essentials se sont, là aussi, distingués (+39%, à 17,6 millions de dollars). Compounding n'a progressé que d'un timide 5,2%, à cause de l'abandon de plusieurs produits nucléaires chez AnazoaHealth et du ralentissement des activités stériles occasionné par la pandémie. Fagron compte toujours réaliser 100 millions de dollars au moins de ventes supplémentaires grâce à ses nouvelles installations de Wichita, mais sans doute plus d'ici à 2022. La crise sanitaire a rendu nécessaire l'adoption d'un certain nombre de mesures. Le dividende brut passe de 0,15 à 0,08 euro par action, soit un rendement brut de 0,4% à peine. Dans un souci d'économies, les recrutements aux postes non essentiels sont suspendus et les investissements, reportés autant que possible. Aucune acquisition n'est prévue dans l'immédiat.Nous saluons les résultats préliminaires, ainsi que l'approche prudente adoptée sur fond de pandémie. Fagron a clairement tiré les enseignements de la crise de la dette. Le contexte devrait lui être profitable mais dans l'immédiat, sa valorisation, à 22 fois le bénéfice escompté pour 2020, est correcte. Si le titre devait reculer en direction des 18 euros, nous relèverions notre conseil, voire intégrerions l'action en portefeuille. Conseil: conserver/attendreRisque: moyenRating: 2BCours: 20,54 eurosTicker: FAGR BBCode ISIN: BE0003874915 Marché: Euronext BruxellesCapit. boursière: 1,2 milliard EURC/B 2019: 27C/B attendu 2020: 22,1Perf. cours sur 12 mois: +23%Perf. cours depuis le 01/01: +4%Rendement du dividende: 0,4%