EVS: un premier semestre d'une insigne faiblesse

20/09/18 à 15:15 - Mise à jour à 16:05

L'entreprise rebondira-t-elle bientôt, après avoir touché le fond? A en croire sa direction, le semestre courant sera très bon s'agissant du chiffre d'affaires, puisque le CEO ad interim a maintenu les projections annuelles. Tout le monde est curieux de voir cela.

Les mauvais résultats ne sont plus l'apanage des années impaires, chez EVS. Cette année, le chiffre d'affaires (CA) du premier semestre a baissé significativement en glissement annuel, en dépit de la tenue de deux événements sportifs majeurs. Si grâce à ceux-ci, le leader des technologies de production vidéo en direct a pu générer plus de recettes que d'ordinaire sur la location de matériel (8 millions d'euros), cela ne l'a pas empêché de rapporter des résultats très décevants. L'on ne s'étonne dès lors que peu du départ de la CEO du groupe, Muriel De Lathouwer. Au terme du premier semestre, le CA d'EVS s'établissait à 44,1 millions d'euros. En un an, il s'est replié de 8,7 millions d'euros ou 16,5%. Et si l'on fait abstraction des ...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Les derniers articles en un clin d'oeil

Épargne

Plus de Épargne »

Investir

Plus d' investir »