L'armateur anversois a présenté ses meilleurs résultats pour un premier trimestre depuis 2008. Le chiffre d'affaires (CA) a augmenté de 5,1% par rapport au 1ertrimestre 2015, à 214,9millions USD. Bien entendu, il faut y voir la conséquence de tarifs de location journaliers qui restent élevés à la fois pour les pétroliers VLCC (Very Large Crude Carriers, d'une capacité maximale de 320.000tonnes) et les bâtiments Suez (capacité maximale de 200.000tonnes). Fin mars, la flotte se composait de 54navires, dont 29VLCC et 22Suezmax. Vingt VLCC sont loués via le pool Tankers International (TI), qui se compose d'un total de 38VLCC, complétés depuis octobre 2014 par un partenariat avec...

L'armateur anversois a présenté ses meilleurs résultats pour un premier trimestre depuis 2008. Le chiffre d'affaires (CA) a augmenté de 5,1% par rapport au 1ertrimestre 2015, à 214,9millions USD. Bien entendu, il faut y voir la conséquence de tarifs de location journaliers qui restent élevés à la fois pour les pétroliers VLCC (Very Large Crude Carriers, d'une capacité maximale de 320.000tonnes) et les bâtiments Suez (capacité maximale de 200.000tonnes). Fin mars, la flotte se composait de 54navires, dont 29VLCC et 22Suezmax. Vingt VLCC sont loués via le pool Tankers International (TI), qui se compose d'un total de 38VLCC, complétés depuis octobre 2014 par un partenariat avec Frontline. Le tarif de location journalier moyen d'un VLCC via le pool TI s'élevait à 60.638USD au 1ertrimestre, contre 50.845USD au 1ertrimestre 2015, et une moyenne annuelle de 55.055USD en 2015. Pour les Suezmax, le tarif journalier moyen s'établissait à 38.386USD, à comparer aux 41.944USD du 1ertrimestre 2015 et aux 41.686USD sur base annuelle en 2015. Les frais de transport restent sous contrôle grâce au prix bas du pétrole, raison pour laquelle les cash-flows opérationnels (EBITDA) ont gagné 24,9%, à 164millions USD. Ce chiffre inclut une plus-value unique de 13,8millions USD sur la vente pour 38,4millions USD du Famenne, un VLCC construit en 2001. L'EBITDA récurrent (hors éléments uniques; REBITDA) a cependant progressé de 16,2%, à 150,2millions USD. Notamment grâce à une nette amélioration du résultat financier (-9,5millions USD contre -16,5millions USD l'an dernier), le bénéfice net a bondi de 40,4% à 113,5millions USD, ou 0,72USD par action. Les perspectives pour le 2etrimestre sont positives, puisque 43% du temps disponible via le pôle TI est réservé à un tarif journalier moyen de 59.342USD. Les Suezmax sont réservés à 41,5% à 32.595USD par jour. L'an dernier, Euronav avait enregistré des résultats exceptionnels avec un bénéfice net de 350,3millions USD (2,25USD par action), contre une perte nette de 45,8millions USD en 2014 (0,39USD par action). Les actionnaires ont participé à la fête grâce à la nouvelle politique de dividende qui prévoit de distribuer 80% du bénéfice récurrent. Moyennant approbation à l'assemblée générale du 12mai, un dividende de clôture de 0,82USD brut par action sera versé, portant le dividende annuel à 1,69USD brut par action. La réception d'Anne, le dernier des quatre VLCC neufs qui ont été commandés l'été dernier, est prévue en mai. La direction continue de souligner que le carnet de commandes des nouveaux navires est maîtrisable dans un contexte de poursuite de la hausse de la demande de pétrole (croissance annuelle de 1,2million de tonnes supplémentaires par jour jusqu'en 2020) et d'allongement structurel des routes de navigation. De plus, le nombre de nouvelles commandes a beaucoup diminué ces derniers mois en raison des conditions de financement difficiles. Euronav reste en quête de croissance. Vu la nette amélioration du bilan, l'entreprise dispose des marges financières nécessaires. Le marché a justement récompensé les excellents résultats et les perspectives positives d'Euronav par une nette hausse du cours de l'action. La valorisation reste cependant attrayante à une fois la valeur comptable et avec un rapport valeur d'entreprise (EV)/cash-flows opérationnels (EBITDA) attendus en 2016 de 5.Conseil : digne d'achat Risque : moyenRating : 1B