Le groupe Equinox Gold est né fin 2017 de la fusion entre Trek Mining, NewCastle Gold et Anfield Gold. Anfield Gold (l'ancienne Anfield Nickel) est tristement célèbre pour avoir vendu sa mine de nickel Mayaniquel à des conditions exécrables en 2014. Cet échec a laissé un goût très amer aux actionnaires. Mais Ross Beaty, son actionnaire majoritaire, fait tout pour redorer le blason de l'entreprise. En 2016, il a acquis Magellan Minerals, dont l'actif principal est la mine d'or Coringa, au Brésil. Mais le programme de forage a révélé que c'était une mauvaise pioche. L'investisseur a ensuite soutenu le projet de fusion entre les trois sociétés. Il préside aujourd'hui le conseil d'administration du groupe fusionné Equinox, dont il détient par ailleurs 12,8% d...

Le groupe Equinox Gold est né fin 2017 de la fusion entre Trek Mining, NewCastle Gold et Anfield Gold. Anfield Gold (l'ancienne Anfield Nickel) est tristement célèbre pour avoir vendu sa mine de nickel Mayaniquel à des conditions exécrables en 2014. Cet échec a laissé un goût très amer aux actionnaires. Mais Ross Beaty, son actionnaire majoritaire, fait tout pour redorer le blason de l'entreprise. En 2016, il a acquis Magellan Minerals, dont l'actif principal est la mine d'or Coringa, au Brésil. Mais le programme de forage a révélé que c'était une mauvaise pioche. L'investisseur a ensuite soutenu le projet de fusion entre les trois sociétés. Il préside aujourd'hui le conseil d'administration du groupe fusionné Equinox, dont il détient par ailleurs 12,8% des actions depuis novembre 2018. Les actionnaires de Trek Mining et de NewCastle se partagent le solde. Le groupe compte parmi ses trois actifs principaux la mine d'or Aurizona (Brésil) de Trek Mining et le projet aurifère Castle Mountain (Etats-Unis) de NewCastle Gold. Anfield Gold a pour sa part vendu Coringa et les droits de vente sur Mayaniquel pour 35 millions de dollars dès l'annonce du rapprochement. En septembre 2018, Equinox a déboursé 150 millions de dollars en espèces pour l'achat, à New Gold, d'un troisième actif essentiel, la mine d'or Mesquite, située à 300 kilomètres de Castle Mountain. Ces dix dernières années, le produit annuel moyen y a été de 135.000 onces d'or au coût moyen de 870 dollars l'unité. Equinox a financé cette acquisition grâce à l'émission de 102,4 millions d'actions au prix unitaire de 0,95 dollar canadien (CAD) et la conclusion d'une facilité de crédit de 120 millions de dollars. Après avoir produit 26.000 onces en 2018, Mesquite devrait en produire 145 à 160.000 cette année, à un coût total compris entre 950 et 1.000 dollars l'unité. La priorité du groupe, à court terme, est l'entrée en production commerciale d'Aurizona - en principe en mars. La mine produira 140.000 onces d'or par an, dont 85 à 105.000 en 2019 à un coût de l'ordre de 800-875 dollars l'once. Aurizona recèle toujours un intéressant potentiel d'exploration. Equinox étudiera cette année la possibilité d'y construire une mine souterraine. Quant à Castle Mountain, une étude de préfaisabilité datant de juillet 2018 lui attribue une durée de vie de 16 ans, pour une production annuelle moyenne de 45.000 onces d'or pendant les trois premières années (phase 1) et de 203.000 onces ensuite (phase 2), au coût moyen attrayant de 763 dollars l'once. La mise en production de la mine est prévue au premier semestre de 2020. En juillet, Equinox a vendu sa participation dans l'unité de traitement de Koricancha (Pérou) pour 16,3 millions de CAD. Le groupe a par ailleurs transféré plusieurs projets d'extraction de cuivre dans Solaris Copper, une société non cotée. La nouvelle entité entend jeter son dévolu sur une nouvelle mine, de préférence en service, dont le produit annuel s'élèverait entre 100 et 300.000 onces d'or. Le groupe combine une valorisation attrayante et une croissance soutenue qui lui fera intégrer rapidement le cercle des producteurs d'or de taille moyenne. Ross Beaty, légende vivante dans l'industrie minière, est déterminé : Equinox sera le couronnement de sa carrière. L'action n'est pas chère, à 0,44 fois la valeur de l'actif net, à comparer à un facteur moyen de 0,81 pour celles des producteurs d'or de taille comparable. Le groupe devra encore lever des fonds. Il envisage une cotation sur une Bourse américaine en 2019. Conseil : acheterRisque : élevéRating : 1CCours : 1,10 dollar canadienTicker : EQX CNCode ISIN : CA29446Y3041Marché : TorontoCapit. boursière : 644,9 millions CADC/B attendu 2018 : -C/B attendu 2019 : -Perf. cours sur 12 mois : +0%Perf. cours depuis le 01/01/19 : +8%Rendement du dividende : -