Alors qu'elle avait bien entamé l'année, l'action du producteur d'or canadien a récemment chuté en raison, notamment, de la faiblesse des trimestriels. Equinox Gold avait certes fait savoir que 60% de sa production (625.000-710.000 onces troy d'or) et plus de 85% de ses cash-flows seraient concentrés sur le second semestre de l'exercice, mais la production du premier trimestre a reculé plus que prévu: à 117.452 onces, elle a cédé 44,2% par rapport au trimestre précédent et 9,1% en glissement annuel. Les mines brésiliennes Aurizona et RDM ont souffert des précipitations saisonnières. L'augmentation du cours de l'or (+4,3%, à 1.862 dollars l'once) a permis de limiter la baisse du chiffre d'affaires, passé de 229,7 millions de dollars en janvier-mars 2...

Alors qu'elle avait bien entamé l'année, l'action du producteur d'or canadien a récemment chuté en raison, notamment, de la faiblesse des trimestriels. Equinox Gold avait certes fait savoir que 60% de sa production (625.000-710.000 onces troy d'or) et plus de 85% de ses cash-flows seraient concentrés sur le second semestre de l'exercice, mais la production du premier trimestre a reculé plus que prévu: à 117.452 onces, elle a cédé 44,2% par rapport au trimestre précédent et 9,1% en glissement annuel. Les mines brésiliennes Aurizona et RDM ont souffert des précipitations saisonnières. L'augmentation du cours de l'or (+4,3%, à 1.862 dollars l'once) a permis de limiter la baisse du chiffre d'affaires, passé de 229,7 millions de dollars en janvier-mars 2021 à 223,2 millions cette fois.Les coûts de production ont atteint 1.578 dollars l'once (prévisions pour le semestre: 1.540 dollars). La direction vise pour la deuxième moitié de l'année 1.295 dollars, grâce notamment au redémarrage de Santa Luz (Brésil), moins coûteuse (prévisions : 975-1.025 dollars). Santa Luz produira cette année 70.000-90.000 onces, et 100.000 en moyenne dès 2023. La vente de la mine Mercedes (Mexique) a été conclue en avril; Bear Creek Mining payera à Equinox 100 millions en espèces, 2% de royalties sur la production et 24,73 millions de ses propres actions.La baisse du cours s'explique aussi par les incertitudes qui entourent la date de livraison du projet Greenstone (Canada) et le respect du budget, arrêté à 1,23 milliard de dollars. Le fait qu'IAMGOLD ait annoncé que son projet en Ontario ne serait pas terminé à temps et coûterait beaucoup plus que prévu n'a pas arrangé les choses. Greenstone est, de loin, le plus grand projet de construction d'Equinox. Les trois précédents (Aurizona, Castle Mountain, Santa Luz) ont été achevés dans les temps. Greenstone devrait commencer à produire au premier semestre de 2024. Il est aussi le plus important des cinq projets de croissance, qui permettront au groupe d'augmenter sa production de 600.000 onces troy d'or par an (contribution de Greenstone: 240.000 onces). Lorsqu'elle tournera à plein régime, Santa Luz produira 30.000 onces de plus. Viendront ensuite deux projets d'expansion de la mine Los Filos (Brésil), qui fournira à terme 125.000 onces supplémentaires, du moins si la paix sociale fraîchement restaurée avec la population locale se maintient, ainsi que la deuxième phase de production à Castle Mountain (Etats-Unis; 180.000 onces) et une expansion souterraine à Aurizona (30.000 onces).Le groupe finance cet impressionnant programme de croissance avec les 466 millions de dollars de trésorerie disponible, dont une ligne de crédit non utilisée de 200 millions, ses participations, d'une valeur de 375 millions, dans Solaris Resources (12,7%), i-80 Gold (25%) et Bear Creek (16%), et les cash-flows que générera, à terme, la production. L'activité à RDM a été interrompue la semaine dernière, faute pour le permis relatif au bassin de déchets miniers d'avoir été renouvelé à temps. RDM devrait contribuer à hauteur de 11% à la production de l'exercice.L'action a été trop sévèrement sanctionnée à l'annonce de la production trimestrielle et des doutes qui entourent les modalités de livraison de Greenstone. Nous sommes convaincus que le groupe réussira à rétablir progressivement la confiance. Le programme de croissance destiné à lui permettre d'atteindre un million d'onces troy d'or par an pourrait bien faire bondir, à terme, les ratios de valorisation de 50% à 100%. Conseil: acheterRisque: élevéRating: 1CCours: 5,43 dollarsTicker: EQX USCode ISIN: CA29446Y3041Marché: NYSECapit. boursière: 1,66 milliard USDC/B 2021: 21,5C/B attendu 2022: 25Perf. cours sur 12 mois: -41%Perf. cours depuis le 01/01: -20%Rendement du dividende: -