Fin septembre, l'entreprise a franchi une étape cruciale, le démarrage de son unité de traitement multimétaux Port Pirie, en Australie. En février, le nouveau CEO Hilmar Rode avait à nouveau reporté de six mois ce lancement afin de maximiser la création de valeur à terme. Dont surcoût : 70 millions d'euros. L'usine générera un surcroît de cash-flow opérationnel ajusté (Ebitda) de 40 millions d'euros en 2018, de 100 millions en 2019 et de 130 millions à partir de 2020 (initialement, tout au plus 80 millions par exercice).
...