Le producteur allemand d'engrais et de sel est optimiste au sortir d'une année 2018 pourtant difficile. Il avait espéré beaucoup de Bethune, sa mine de potasse canadienne mise en service en 2017, et de sa production allemande. Mais le démarrage de Bethune est plus compliqué que prévu (production de 1,4 million de tonnes, contre 1,7-1,8 million escompté). Le canadien n'en achève pas moins l'exercice sur des cash-flows opérationnels (Ebitda) positifs. Il table pour 2019 sur une production de 1,7-1,9 million de tonnes et un bénéfice opérationnel dans le vert. Sa capacité de production maximale (2,86 millions de tonnes) sera atteinte fin 2023.
...