Les deux corrections subies cette année ne sont plus que de l'histoire ancienne et le titre flirte désormais avec son cours record. Plusieurs sous-traitants ayant revu leurs prévisions à la baisse, l'on craignait un recul des ventes, en particulier de l'iconique iPhone. Mais les résultats du premier trimestre ont surpassé les attentes et les déclarations de Warren Buffett, donné un coup de fouet supplémentaire à l'action.
...

Les deux corrections subies cette année ne sont plus que de l'histoire ancienne et le titre flirte désormais avec son cours record. Plusieurs sous-traitants ayant revu leurs prévisions à la baisse, l'on craignait un recul des ventes, en particulier de l'iconique iPhone. Mais les résultats du premier trimestre ont surpassé les attentes et les déclarations de Warren Buffett, donné un coup de fouet supplémentaire à l'action.Le fonds d'investissement de l'oracle d'Omaha a en effet acquis au premier trimestre 75 millions d'actions, ce qui porte sa participation à 240,3 millions de titres, pour une valorisation, au cours actuel, de 45,3 milliards de dollars. Apple achève le deuxième trimestre de l'exercice 2018-2019 sur un chiffre d'affaires de 61,1 milliards de dollars (+15,5% en glissement annuel), soit 160 millions de dollars de plus que les prévisions. A 2,73 dollars par action (+30%), le bénéfice surprend lui aussi agréablement. La marge brute, arrêtée à 38,3%, est juste au centre de la fourchette de prévisions (38-38,5%). Si Apple a développé au fil des ans un véritable écosystème de produits et services connexes, il n'exerce pas la même domination que d'autres géants de la technologie comme Facebook, Alphabet ou Netflix. Cela se voit d'ailleurs au segment des smartphones, qui représente 62,2% du chiffre d'affaires du groupe. L'agence d'études de marché IDC a calculé que le marché mondial des smartphones avait cédé 2,9% au premier trimestre, un recul surtout imputable à la Chine, où le nombre d'appareils vendus n'a pour la première fois en cinq ans pas atteint 100 millions d'unités. Ce qui n'a pas empêché la part de marché mondiale d'Apple de passer de 14,7% l'an dernier à 15,6% cette année. L'entreprise à la pomme a vendu 52,2 millions d'iPhone, en hausse de 3% en glissement annuel. L'augmentation du prix de vente moyen a permis au chiffre d'affaires de ce produit phare de croître de 14% en base annuelle, à 38 milliards de dollars. A 728 dollars, le prix de vente moyen est toutefois inférieur aux 742 dollars escomptés et au prix moyen atteint au quatrième trimestre (790 dollars); la hausse des volumes provient donc des appareils moins chers. L'on note également les excellents résultats de la division Services (AppStore, Apple Pay, iCloud, AppleMusic), dont le chiffre d'affaires s'envole de 31%, à 9,2 milliards de dollars, ce qui représente 15% du chiffre d'affaires du groupe. Fin mars, Apple recensait pour 267,2 milliards de dollars de liquidités et d'investissements, pour un endettement de 122 milliards de dollars. La réforme fiscale américaine profitera à l'entreprise, qui a promis de distribuer à terme l'intégralité de sa trésorerie. Elle va donc gâter ses actionnaires. Elle a déboursé au premier trimestre 26,7 milliards de dollars, dont 3,2 milliards affectés aux dividendes et le solde aux rachats d'actions. D'une valeur totale de 300 milliards de dollars, le programme de rachats sera bouclé ce trimestre. Le budget a été augmenté de 100 milliards de dollars. Quant au dividende, il passera à 0,73 dollar par action (+16%), ce qui portera les dépenses en dividendes à plus de 14 milliards de dollars pour l'exercice.Le repli redouté des ventes d'iPhone ne s'étant pas (encore) produit, le rapport trimestriel a été accueilli avec soulagement. Les autres divisions affichent elles aussi des résultats satisfaisants et les investisseurs ont vu leurs rémunérations augmenter. La valorisation est correcte, les rachats d'actions soutenant le cours. Conseil : conserver/attendreRisque : faibleRating : 2ACours : 188,59 dollarsMarché : NasdaqTicker : AAPL USCode ISIN : US0378331005Capit. boursière : 926,9 milliards USDC/B 2017 : 18,4C/B attendu 2018 : 15,1Perf. cours sur 12 mois : +23 %Perf. cours depuis le 01/01 : +11 %Rendement du dividende : 1,6 %