Comme d'habitude, les résultats semestriels d'Elia n'ont guère réservé de surprise. Les performances du gestionnaire du réseau haute tension sont restées un peu en retrait en Belgique à la suite de la nouvelle baisse des taux belges à long terme, alors que la filiale allemande 50Hertz a de nouveau enregistré d'excellents résultats. Au total, le bénéfice net du groupe a même progressé de 22%, mais les excellents chiffres de 50Hertz cachaient plusieurs éléments uniques, et l'augmentation du bénéfice récurrent est restée limitée à 1%. Les résultats d'Elia ne devraient pas perdre ce caractère "schizophrénique" dans l'immédiat. Ce sont en effet les régulateurs belges et allemands qui déterminent, sur...