Pour interpréter les résultats du gestionnaire de réseaux haute tension Elia, il faut faire preuve de ténacité. Les jongleries comptables avec un nombre infini de corrections, propres à l'activité d'Elia, rendent en effet la tâche complexe. Cela dit, pour estimer la rentabilité du groupe plus rapidement, on peut aussi se baser sur le dividende, qui a été relevé en 2013 de 4,8%, à 1,54 EUR brut par action. Cette hausse du dividende reflète les solides résultats des dernières années, malgré la tendance baissière du taux belge à long terme. Car alors qu'une baisse des taux est généralement une bonne nouvelle pour les actions, le bénéfice d'Elia augmente au contraire parallèlement aux taux. Elia peut en effet comptabiliser u...