Le 22 mai, le groupe biopharmaceutique belge a présenté les résultats de l'étude de phase III (ARCH) avec Romosozumab, médicament potentiel contre l'ostéoporose qu'il développe en collaboration avec le géant biotechnologique américain Amgen. Bien que Romosozumab (appellation commerciale : Evenity) ait atteint les objectifs primaires et secondaires annoncés, le risque de problèmes cardiaques semble étonnamment élevé (2,5%). Ce risque n'avait pas été mis en lumière au cours des trois premières études de phase III avec le candidat médicament. Un sérieux contretemps. L'action UCB a dès lors accusé sa perte journalière la plus lourde depuis 1987 : -18%. UCB et Amgen étudieront plus en détails ces résultats. Dans le meilleur des cas, une explication sera ...