Le sentiment est un peu moins négatif, mais le secteur automobile allemand baigne toujours dans une atmosphère de scandales et de suspicion. Par ailleurs, on sait que d'importants investissements sont nécessaires désormais dans le segment des véhicules électriques et autonomes. L'évolution du cours des actions du secteur est dès lors atypique. Compte tenu du redressement économique et de la plus grande confiance des consommateurs, ces valeurs devraient atteindre un sommet en Bourse. Mais l'action Daimler, tout comme BMW, compte parmi les plus grandes retardataires de l'indice DAX cette année. Elle sous-performe l'indice allemand de 15%.
...