Le premier trimestre est traditionnellement le plus faible pour le leader de marché suédois de la téléphonie mobile pour séniors. À première vue, les chiffres sont plutôt bons. Son chiffre d'affaires (CA) s'est accru de 22,3%, de 337,7millions de couronnes suédoises (SEK) à 413millions SEK. La division Doro Consumer (téléphonie mobile) a vu son CA progresser de 20%, à 373millions SEK, alors que le CA de la division Doro Care (services et solutions reposant sur la technologie mobile pour suivre à distance l'état de santé des séniors) s'est accru de 50%, à 40millions SEK. La reprise de Caretech a été cependant finalisée en février 2015 (trimestre incomplet), en con...

Le premier trimestre est traditionnellement le plus faible pour le leader de marché suédois de la téléphonie mobile pour séniors. À première vue, les chiffres sont plutôt bons. Son chiffre d'affaires (CA) s'est accru de 22,3%, de 337,7millions de couronnes suédoises (SEK) à 413millions SEK. La division Doro Consumer (téléphonie mobile) a vu son CA progresser de 20%, à 373millions SEK, alors que le CA de la division Doro Care (services et solutions reposant sur la technologie mobile pour suivre à distance l'état de santé des séniors) s'est accru de 50%, à 40millions SEK. La reprise de Caretech a été cependant finalisée en février 2015 (trimestre incomplet), en conséquence de quoi Doro Care a affiché une croissance nulle, causée par la plainte d'un concurrent sur son marché domestique, la Suède. La direction espère que ce litige trouvera une issue dans les prochains mois, mais celui-ci freine en tout cas l'expansion de Doro Care à court terme. En février, Doro Care a renforcé sensiblement sa position en Norvège grâce à la reprise de Trygghetssentralen, la plus grande société privée de Norvège active dans le "telecare" pour séniors. Doro Care a lancé récemment Doro Care Connect et Care, une application qui offre un service de soins à domicile complet pour les séniors. Cette année et l'an prochain, de nouveaux investissements sont prévus dans de nouveaux services, en vue d'accroître le CA par abonné. L'évolution du CA au 1ertrimestre rend compte d'importantes divergences entre les régions. Le lancement fructueux, en Amérique du Nord, du Doro Liberto825, la version américaine du Doro Liberto 824européen, le premier smarphone de Doro équipé de la technologie4G, s'est traduit par une multiplication par cinq du CA, de 8,3millions SEK à 53,9millions SEK. Dans la région DACH (Allemagne, Autriche, Suisse et Europe de l'Est), le CA s'est accru de 19,1%, à 88,4millions SEK, et au Royaume-Uni de 14,9%, à 62,5millions SEK. Dans les autres régions, la Scandinavie (son marché domestique) et les autres pays européens, le CA a cependant reculé, de respectivement 4,3%, à 90,9millions SEK, et de 2,1%, à 109millions SEK. En cause: les problèmes de Doro Care et une période de comparaison défavorable, où les ventes ont atteint un pic du fait des augmentations de prix annoncées en avril 2015. Le bénéfice opérationnel (EBIT) a totalisé 9,3millions SEK, par rapport à un EBIT négatif de 22,5millions SEK l'an dernier, en raison d'une perte de couverture de 27,1millions SEK. La perte nette de 21,7millions SEK de l'an dernier s'est convertie en un bénéfice net de 5,8millions SEK, ou 0,25SEK par action. Doro a prévenu que le 2etrimestre pourrait être moins bon que l'an dernier (CA de 425,8millions SEK), mais a confirmé qu'il tablait, pour l'année complète, sur un CA et un bénéfice net plus élevés. Doro a une nouvelle fois zappé le dividende pour libérer un financement suffisant en vue de la croissance ultérieure. ConclusionLe marché a été déçu par le rapport trimestriel et les prévisions prudentes de Doro. Nous pensons pour notre part que les problèmes de Doro Care sont temporaires. Les perspectives positives se reflètent suffisamment dans le cours, à 14,8fois le bénéfice escompté pour 2016 et avec une valeur d'entreprise de 8,4fois le cash-flow opérationnel (EBITDA) 2016. Conseil : conserver/attendreRisque : moyenRating : 2B