Lotus Bakeries signe un excellent cru 2019. Le chiffre d'affaires (CA) a progressé de 56,3 millions d'euros (+10,1%), à 612,7 millions d'euros. L'effet de change positif (vigueur du dollar) et le rachat du britannique Kiddylicious (collations saines pour bébés et jeunes enfants) ont joué un rôle négligeable; à 7% environ (contre 6,7% au 1er semestre), la croissance organique est l'une des plus élevées de ces 12 dernières années, période pendant laquelle le CA a augmenté en continu.
...

Lotus Bakeries signe un excellent cru 2019. Le chiffre d'affaires (CA) a progressé de 56,3 millions d'euros (+10,1%), à 612,7 millions d'euros. L'effet de change positif (vigueur du dollar) et le rachat du britannique Kiddylicious (collations saines pour bébés et jeunes enfants) ont joué un rôle négligeable; à 7% environ (contre 6,7% au 1er semestre), la croissance organique est l'une des plus élevées de ces 12 dernières années, période pendant laquelle le CA a augmenté en continu.Le premier moteur de croissance, qui le restera encore longtemps, est l'internationalisation de Lotus Biscoff, avec l'émergence d'un 3e pilier, outre les biscuits et pâtes à tartiner: les glaces, dont la croissance devrait s'accélérer en particulier sur les marchés traditionnels (France, Royaume-Uni, Etats-Unis). Le deuxième moteur de croissance est à rechercher dans les en-cas sains (Bear, Nakd et Trek), que le groupe commercialise dans un nombre croissant de pays, grâce notamment à l'acquisition de Kiddylicious. Ensemble, ces deux segments ont progressé de plus de 10% en 2019. Le 3e pilier de Lotus Bakeries est constitué des spécialités locales, dont la croissance ralentit depuis quelques années. Le groupe a tenté d'endiguer le recul des ventes de pain d'épices aux Pays-Bas avec un nouvel emballage et un spot publicitaire et espère une remontée dès 2020. L'ouverture, l'été dernier, de la première usine de spéculoos hors de Belgique, à Mebane (Etats-Unis), a été un jalon historique. Avec 1 milliard de biscuits vendus, les Etats-Unis ont réalisé 13% des ventes du groupe (26% pour Lotus Biscoff, où ils forment de loin le principal marché). Mebane a démarré prudemment avec deux lignes, mais d'autres seront ajoutées à l'avenir, car la capacité actuelle est insuffisante pour couvrir l'ensemble du marché américain. L'inauguration de l'usine Bear en Afrique du Sud a été un autre temps fort de 2019. Le cash-flow opérationnel récurrent (Rebitda) a augmenté de manière légèrement plus marquée que le CA (+12%), à 123,6 millions d'euros, en partie grâce à l'application de la norme IFRS16 (contrats de location). La marge de Rebitda atteint donc 20,2%, contre 19,8% en 2018. Le bénéfice opérationnel récurrent (Rebit) a gagné 8,3% et dépasse pour la première fois les 100 millions d'euros (102,9 millions). Le bénéfice net a progressé de 11,6% (de 67,9 à 75,8 millions d'euros), passant de 83,01 à 92,90 euros par action (+11,9%). Lotus Bakeries a surpris à l'été 2019 en annonçant la création du fonds d'incubation FF 2032, qui investit dans des marques prometteuses et des entreprises de croissance proposant des produits, technologies ou approches innovants dans le domaine alimentaire. Le groupe consacrera ces prochaines années 30 à 40 millions d'euros à huit investissements, avec notamment 20% dans le britannique Peter's Yard (producteur de crackers sains, avec un CA annuel de 3 millions de livres). Ce fonds offre une alternative aux rachats classiques, terrain d'une concurrence acharnée. Un nouveau concept Biscoff sera aussi lancé au printemps: le biscuit rond fourré (à la vanille, au chocolat ou à la pâte de spéculoos) sera un concurrent direct du célèbre Oreo.Nous saluons les chiffres annuels et surtout l'accélération de la croissance. La valorisation est épicée, à 29 fois le bénéfice escompté. Mais Lotus se targue d'un parcours unique, qui semble pérenne. Les autres producteurs de snacks sains affichent eux aussi des valorisations tendues. Nous envisagerons d'abaisser le rating si le cours dépasse 3.050 euros. Conseil: acheterRisque: faibleRating: 1ACours: 2.900 eurosTicker: LOTB BBCode ISIN: BE0003604155 Marché: Euronext BruxellesCapit. boursière: 2,37 milliards EURC/B 2019: 31C/B attendu 2020: 29Perf. cours sur 12 mois: +27%Perf. cours depuis le 01/01: +12%Rendement du dividende: 1%