Des perspectives favorables pour Agnico-Eagle

27/09/18 à 23:04 - Mise à jour à 28/09/18 à 15:19

En 2020, le producteur canadien d'or Anglo-Eagle Mines devrait produire au bas mot un quart d'onces de plus que cette année. Rares sont les acteurs du secteur à pouvoir en dire autant.

Le groupe canadien Agnico-Eagle Mines ("AEM") dispose de neuf actifs opérationnels, répartis entre une division Nord (six mines situées en Amérique du Nord et en Finlande) et une division Sud (trois mines, au Mexique). L'an dernier, la division Nord a pris à son compte 81% de la production du groupe, la division Sud, les 19% restants. Comme l'avait annoncé la direction d'AEM, 2018 est une année de transition pour le groupe: les investissements réalisés ces dernières années ne se répercuteront sur sa production qu'à partir de 2019. Pour l'instant, AEM ne parvient pas à produire davantage. Les coûts augmentent (énergie, main d'oeuvre) et le cours de l'or baisse. Par rapport à l'an dernier, au deuxième trimestre, sa production d'or (404.961 onces tro...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Les derniers articles en un clin d'oeil

Épargne

Plus de Épargne »

Investir

Plus d' investir »