Des éléments exceptionnels gonflent le bénéfice de Texaf

05/10/18 à 00:00 - Mise à jour à 15:20

L'immobilier de Texaf se porte toujours très bien en dépit de la conjoncture difficile au Congo. Cette année, le bénéfice net bondit, grâce entre autres aux indemnités d'expropriation que le holding perçoit.

Lors de l'assemblée générale de mai, la direction de Texaf avait annoncé que la République démocratique du Congo l'avait contrainte de lui céder un terrain (10.637 m²) en bordure du site d'Utexafrica. Elle s'était dite satisfaite des 5,4 millions de dollars offerts (un million d'emblée et le solde, par tranches jusqu'à la fin de 2018) en échange d'un terrain constructible en partie seulement. Ce montant de 500 dollars par mètre carré prouve que la valeur des terrains est élevée. Il démontre en outre que l'Etat congolais prend la société au sérieux et reconnaît le rôle majeur qu'elle joue dans la promotion immobilière à Kinshasa. Dans l'intervalle, Texaf a encore perçu 700.000 dollars. Ces deux premiers paiements ont porté le bénéfice non récurren...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Les derniers articles en un clin d'oeil

Épargne

Plus de Épargne »

Investir

Plus d' investir »