En raison de résultats décevants au premier trimestre, la correcti...

En raison de résultats décevants au premier trimestre, la correction attendue s'est avérée plus marquée que prévu. Le redressement reste cependant intact, même si l'opération de nettoyage lancée en Belgique coûtera plus cher que prévu. La valorisation est redevenue nettement plus attrayante avec un rapport cours/bénéfice de 16.