La forte hausse du dollar (USD), notamment face à l'euro (EUR), profite évidemment aux sociétés européennes qui réalisent une importante part de leur chiffre d'affaires (CA) en USD, comme c'est le cas de Delhaize. Le groupe de vente au détail réalise environ deux tiers de son CA en dollar, ce qui implique que chaque hausse du billet vert de 10% par rapport à l'euro se traduit par une augmentation du bénéfice par action (en EUR) d'environ 6%. Parallèlement, Delhaize oeuvre à l'amélioration de ses propres performances. Aux USA, le groupe est nettement plus avancé dans l'exercice, alors qu'en Belgique il vient de commencer à ...