Pour le plus grand fabricant de matériel agricole au monde, l'exercice 2019-2020 (clôture: le 30/10) est plus qu'à moitié achevé. Publiés fin mai, les résultats du deuxième trimestre (février-avril) montrent que la crise sanitaire ne l'a pas épargné, lui non plus. L'an passé, c'est la guerre commerciale avec la Chine qui, en pesant sur les prix des produits agricoles, comme le maïs, avait obéré les revenus des agriculteurs américains et donc, les résultats de Deere&Company.
...

Pour le plus grand fabricant de matériel agricole au monde, l'exercice 2019-2020 (clôture: le 30/10) est plus qu'à moitié achevé. Publiés fin mai, les résultats du deuxième trimestre (février-avril) montrent que la crise sanitaire ne l'a pas épargné, lui non plus. L'an passé, c'est la guerre commerciale avec la Chine qui, en pesant sur les prix des produits agricoles, comme le maïs, avait obéré les revenus des agriculteurs américains et donc, les résultats de Deere&Company. Quelque 64% du chiffre d'affaires (CA) réalisé au deuxième trimestre l'ont été dans le segment agricole, le reste provenant de la fabrication de matériels forestiers. Créé en 1837 par John Deere, maréchal-ferrant qui s'était lancé dans la production de masse d'une charrue de sa fabrication, le groupe dispose également d'un pôle financier, spécialisé dans la mise en location et le leasing d'engins agricoles, principalement. La part des activités agricoles a diminué avec la reprise de l'allemand Wirtgen Group, l'acquisition la plus chère de l'histoire de Deere. Wirtgen propose des solutions pour la construction de routes, les mélanges d'asphaltes, etc.; la transaction rend Deere moins dépendant de l'activité très cyclique qu'est l'agriculture. Le deuxième trimestre de l'exercice décalé s'est achevé sur un CA de 9,25 milliards de dollars, contre 11,34 milliards de dollars un an plus tôt (-18%). Ce résultat n'en est pas moins supérieur de près de 3% au consensus, arrêté à 9 milliards de dollars. Le résultat opérationnel surprend agréablement lui aussi. Le bénéfice s'établit certes à 666 millions de dollars, soit 2,11 dollars par action, contre 1,14 milliard (3,52 dollars par action) 12 mois auparavant; il cède donc 40% par action, mais le consensus n'espérait pas plus de 1,69 dollar par titre. Contrairement à une tradition bien ancrée, le bénéfice avait, au cours de trois des trimestres du dernier exercice, échoué à battre le consensus. Le cours est donc parti à la hausse à l'annonce de ces résultats, alors même que la direction ne prévoit plus pour l'exercice en cours qu'un bénéfice net compris entre 1,6 et 2 milliards de dollars (consensus: 2,04 milliards; résultat net pronostiqué avant la pandémie: 2,7-3,1 milliards de dollars). Le CA de la division Matériels forestiers a reculé beaucoup plus (-25%) que celui du pôle Agriculture (-18%). Pour les analystes, le CA devrait passer de 34,9 milliards de dollars au terme de l'exercice 2018-2019 à 28,1 milliards en 2019-2020, soit le chiffre le plus bas depuis 2016-2017. Deere avait achevé le dernier exercice sur un bénéfice de 9,94 dollars par action, un résultat qui, d'après le consensus, devrait tomber à 5,93 dollars (-40%) pour celui-ci. N'oublions pas toutefois que tant le CA que le bénéfice avaient atteint l'an passé des niveaux records, et que le précédent sommet (bénéfice de 9,09 dollars par action) remontait à 2012-2013. Pour le prochain exercice, le consensus table sur un CA de 30,8 milliards de dollars et un bénéfice de 8,43 dollars par action. Le cours a davantage souffert de la crise sanitaire que de la guerre commerciale. Il était initialement tombé à 40% sous le sommet historique de février 2018, avant d'opérer, il y a peu, un net rebond. A un rapport cours/bénéfice escompté de 26 et un rapport valeur de l'entreprise (EV)/cash-flow opérationnel de 17, l'action nous paraît plus que généreusement valorisée; nous distinguons, dans le secteur agricole, des opportunités bien plus intéressantes (les producteurs d'engrais, par exemple) que Deere&Company.Conseil: conserver/attendreRisque: moyenRating: 2B Cours: 154,97 dollarsTicker: DE USCode ISIN: US2441991054Marché: NYSECapit. boursière: 47,66 milliards USDC/B 2019: 15,5C/B attendu 2020: 26Perf. cours sur 12 mois: +3%Perf. cours depuis le 01/01: -13%Rendement du dividende: 2,5%