Pour le leader mondial du secteur des engins agricoles, l'exercice 2016-2017 est déjà clos (depuis le 30/10). Cette année, son action a brillé en Bourse. Apparemment, les agriculteurs peuvent tolérer plus longtemps de faibles niveaux de prix des matières premières agricoles que de rouler avec de vieux tracteurs. Car le groupe a fait état d'une croissance des ventes de ses machines agricoles également outre-Atlantique alors que les agriculteurs américains ont vu leurs revenus baisser. Pour la première fois en quatre ans (depuis l'exercice 2012-2013), Deere a enregistré au dernier trimestre une hausse de son chiffre d'affaires (CA). A la nouvelle, pour la première fois de l'histoire du groupe, le cours de l'action a grimpé au-delà des 140 dollars.
...

Pour le leader mondial du secteur des engins agricoles, l'exercice 2016-2017 est déjà clos (depuis le 30/10). Cette année, son action a brillé en Bourse. Apparemment, les agriculteurs peuvent tolérer plus longtemps de faibles niveaux de prix des matières premières agricoles que de rouler avec de vieux tracteurs. Car le groupe a fait état d'une croissance des ventes de ses machines agricoles également outre-Atlantique alors que les agriculteurs américains ont vu leurs revenus baisser. Pour la première fois en quatre ans (depuis l'exercice 2012-2013), Deere a enregistré au dernier trimestre une hausse de son chiffre d'affaires (CA). A la nouvelle, pour la première fois de l'histoire du groupe, le cours de l'action a grimpé au-delà des 140 dollars. Au quatrième trimestre de l'exercice écoulé, la hausse du CA s'est établie, en rythme annuel, à 23%, passant de 6,52 à 8,02 milliards de dollars. A 66%, la progression du résultat opérationnel (Ebit) est spectaculaire : de 518 millions de dollars sur la même période un an plus tôt à 862 millions de dollars. Le bénéfice opérationnel relatif aux activités agricoles " pures " a augmenté de 57%. Par action, le bénéfice est ressorti à 1,57 dollar, contre 0,90 dollar au dernier trimestre de 2015-2016. Les analystes s'attendaient, en moyenne, à 1,47 dollar par action. Cela fait 20 trimestres que Deere les surprend agréablement sur ce plan. Sur l'ensemble de l'année, le CA a totalisé 29,74 milliards de dollars ou 12% de plus que les 26,64 milliards de dollars livrés au cours de l'exercice annuel précédent. Le bénéfice opérationnel a rebondi de 37% (de 2,59 à 3,54 milliards de dollars). Le bénéfice par action s'est hissé de 4,81 à 6,68 dollars _ le record, à 9,09 dollars, atteint en 2012-2013 n'est donc pas battu. Les analystes tablent pour l'exercice annuel 2017-2018 à peine entamé sur une hausse du CA à plus de 34 milliards de dollars et du bénéfice par action à proximité des 8 dollars. John Deere a fondé l'entreprise en 1837. Ce forgeron avait eu l'idée de se lancer dans la production de masse de la charrue qu'il avait conçue. Aujourd'hui, ses engins agricoles, dont les tracteurs vert et jaune portant le célèbre cerf, se vendent sur tout le globe. A l'exercice écoulé, les activités agricoles se sont adjugé 67,8% du CA total et les matériaux destinés à la sylviculture ont généré le solde. Le groupe a également une branche financière, qui se concentre principalement sur la location et le financement de matériel professionnel. L'entreprise américaine a mis sur la table 5,2 milliards de dollars (4,6 milliards d'euros) pour acheter le groupe allemand Wirtgen Group. Cette acquisition majeure venant d'être finalisée, l'on peut s'attendre à ce que la part de CA livrée par les activités agricoles, hautement cycliques, diminue. Le groupe allemand couvre l'intégralité du cycle de la route (équipements pour travaux routiers, mélange d'asphalte, etc.) et est présent dans plus de 100 pays. Deere est donc devenu également un acteur déterminant dans le secteur des engins industriels.La confirmation du redressement du CA a bénéficié à l'action, la portant à de nouveaux cours record. Après la belle évolution du cours au fil des 12 derniers mois, l'action n'est plus bon marché, à un cours/bénéfice attendu de 19 et un ratio valeur d'entreprise (EV)/cash-flow opérationnel (Ebitda) de 11. L'acquisition de Wirtgen est assurément positive pour Deere, mais il existe des valeurs moins chères dans le secteur agricole. Conseil : conserver/attendreRisque : moyenRating : 2B Cours : 151,25 dollarsTicker : DE USCode ISIN : US2441991054Marché : NYSECapit. boursière : 48,5 milliards USDC/B 2017 : 24C/B attendu 2018 : 18,5Perf. cours sur 12 mois : +51 %Perf. cours depuis le 01/01 : +45 %Rendement du dividende : 1,6 %