Le numéro un mondial des machines agricoles achève bientôt le premier semestre de son exercice 2019-2020 (clos au 30 octobre). Les résultats du premier trimestre, publiés fin février, furent meilleurs qu'attendu. Le coronavirus vient désormais jouer les trouble-fête, contraignant la direction à abaisser de 25% les prévisions pour le deuxième trimestre.
...

Le numéro un mondial des machines agricoles achève bientôt le premier semestre de son exercice 2019-2020 (clos au 30 octobre). Les résultats du premier trimestre, publiés fin février, furent meilleurs qu'attendu. Le coronavirus vient désormais jouer les trouble-fête, contraignant la direction à abaisser de 25% les prévisions pour le deuxième trimestre. Au premier trimestre de 2020, les activités agricoles représentaient environ 58% du chiffre d'affaires (CA) de Deere & Company; le reste provenait des matériels forestiers et de travaux publics. L'entreprise compte également un pôle financier (location et location-bail de machines agricoles, principalement). La part des activités agricoles a diminué en raison du rachat de l'allemand Wirtgen Group, spécialisé dans les matériels routiers et la préparation du bitume. Par cette acquisition, la plus onéreuse de son histoire, Deere vise à réduire sa dépendance à un secteur agricole très cyclique. Le CA a reculé de 5,9% au premier trimestre, à 6,53 milliards de dollars, contre 6,9 milliards de dollars sur la période novembre 2018-janvier 2019. Le consensus tablait sur 4 % de moins (6,28 milliards de dollars). Le bénéfice d'exploitation (Ebit) montre cependant une évolution positive. Le bénéfice par action (BPA) ajusté s'élève à 1,63 dollar, contre 1,54 dollar au premier trimestre 2018-2019; ce chiffre aussi a surpassé le consensus, alors que sur l'exercice précédent, le bénéfice trimestriel avait manqué les attentes à trois reprises - rompant avec les bonnes surprises annoncées chaque trimestre depuis le premier de l'exercice 2016-2017. Le cours a pris de la hauteur à la publication de ces chiffres, malgré le maintien des perspectives peu réjouissantes déjà annoncées pour l'exercice 2019-2020. La direction pronostique un bénéfice net compris entre 2,7 et 3,1 milliards de dollars, mais elle devra peut-être faire une estimation plus prudente au terme du deuxième trimestre. En effet, si jusqu'alors, le conflit commercial entre les Etats-Unis et la Chine limitait sérieusement le nombre de commandes de grandes machines (onéreuses), c'est désormais le Covid-19 qui affecte lourdement le pays, avec un impact négatif attendu de 25-30% pour le secteur. Les analystes ont déjà revu à la baisse leurs prévisions de CA de 15,2%, de 34,9 milliards de dollars pour l'exercice 2018-2019 à 29,6 milliards de dollars, le CA le plus faible depuis l'exercice 2016-2017. Le BPA de l'exercice précédent s'élevait à 9,94 dollars; le consensus pour l'exercice courant s'établit à 7,56 dollars (-24%). Sur l'exercice 2018-2019, le CA comme le bénéfice de Deere avaient enfin battu leur record (pour le BPA, le sommet précédent, à 9,09 dollars, datait de 2012-2013). Mais le pic semble pour l'instant atteint et pour l'exercice prochain, les analystes visent en moyenne un CA de 31,7 milliards USD et un BPA de 9,51 dollars. Avec un recul de 40% par rapport au sommet historique de février 2018, le cours de l'action a davantage souffert du Covid-19 que du conflit commercial sino-américain. Récemment, toutefois, un redressement notable s'est amorcé. A 18 fois le bénéfice attendu et avec une valeur d'entreprise correspondant à près de 17 fois le cash-flow d'exploitation (Ebitda), l'action affiche désormais une valorisation suffisante. Nous avons donc revu à la baisse notre conseil, car nous décelons des opportunités bien plus intéressantes que Deere & Company dans le secteur agricole - notamment chez les producteurs d'engrais. Conseil: conserver/attendreRisque: moyenRating: 2BCours: 138,46 dollarsTicker: DE USCode ISIN: US2441991054Marché: NYSECapit. boursière: 43,3 milliards USDC/B 2019: 13C/B attendu 2020: 18Perf. cours sur 12 mois: -18%Perf. cours depuis le 01/01: -22%Rendement du dividende: 2,3%