Le plus grand fabricant de matériel agricole au monde a d'ores et déjà clos le premier trimestre de son exercice 2017-2018 (exercice allant jusqu'au 30/10). Il semble que les céréales puissent demeurer bon marché bien plus longtemps que les tracteurs, rester en service : Deere enregistre en effet une nette accélération des ventes de ses engins agricoles, y compris aux Etats-Unis, où le revenu des agriculteurs évolue pourtant à la baisse. L'exercice s'est par conséquent achevé sur une augmentation, pour la première fois en quatre ans (depuis l'exercice 2012-2013), du chiffre d'affaires (CA) du groupe.
...

Le plus grand fabricant de matériel agricole au monde a d'ores et déjà clos le premier trimestre de son exercice 2017-2018 (exercice allant jusqu'au 30/10). Il semble que les céréales puissent demeurer bon marché bien plus longtemps que les tracteurs, rester en service : Deere enregistre en effet une nette accélération des ventes de ses engins agricoles, y compris aux Etats-Unis, où le revenu des agriculteurs évolue pourtant à la baisse. L'exercice s'est par conséquent achevé sur une augmentation, pour la première fois en quatre ans (depuis l'exercice 2012-2013), du chiffre d'affaires (CA) du groupe. Le premier trimestre de l'exercice en cours s'est inscrit dans la même veine, puisqu'il s'est achevé sur une hausse de 27% du CA, de 4,70 milliards de dollars pour la période novembre-janvier 2017 à 5,97 milliards de dollars un an plus tard. Le résultat d'exploitation (Ebit) a bondi de 51%, à 636 millions de dollars, contre 422 millions de dollars à l'issue de la même période en 2017. Le bénéfice d'exploitation de l'activité agricole "pure" s'est même envolé de 78%. Le bénéfice par action s'établit par conséquent à 1,31 dollar, contre 0,63 dollar au premier trimestre de l'exercice 2016-2017 - et hors dépréciation ponctuelle de 535 millions de dollars, opérée dans le cadre de la réforme de la fiscalité des sociétés américaine. Le consensus misait certes sur 1,33 dollar par action, mais le titre n'en atteint pas moins un nouveau record. La direction a donc relevé le CA et le bénéfice prévisionnels pour l'intégralité de l'exercice en cours; le CA devrait augmenter de non pas 22, mais 25% et le bénéfice prévisionnel est porté de 2,70 à 2,85 milliards de dollars. Le consensus est donc revu à la hausse, à 32,4 milliards de dollars pour ce qui est du CA annuel (25,9 milliards de dollars au terme de l'exercice précédent) et 8,97 dollars (5,95 dollars un an auparavant) pour le bénéfice par action. Le groupe frôlerait de la sorte le bénéfice record de 9,09 dollars par action sur lequel il avait achevé l'exercice 2012-2013. Deere & Company fut créé en 1837 par un certain John Deere, maréchal-ferrant qui se lança dans la production de masse d'une charrue de son invention. Plus de 175 ans plus tard, ses engins de couleur jaune et verte symbolisés par un cerf, se reconnaissent dans le monde entier. Une proportion de 61,4% du CA réalisé au dernier trimestre l'a été dans le segment agricole, le reste provenant de la fabrication de matériels forestiers et de construction; à cela s'ajoute un volet financier, dont l'activité se concentre essentiellement sur la mise en location et le leasing d'engins agricoles. La part des activités agricoles s'est réduite avec la reprise de l'allemand Wirtgen Group, l'acquisition la plus chère de l'histoire de Deere. Wirtgen est spécialisé dans les solutions pour la construction de routes, le mélange d'asphalte, etc. ; la transaction rend Deere moins dépendant de l'activité, très cyclique, qu'est l'agriculture. La direction a eu raison de relever ses prévisions annuelles: l'action a en effet atteint un nouveau record. Compte tenu de la remarquable évolution du cours ces 12 derniers mois, nous ne pouvons que regretter d'avoir cédé trop rapidement le titre. A un rapport cours/bénéfice escompté de 19 et un rapport valeur de l'entreprise (EV)/cash-flow d'exploitation (Ebitda) de 12,5, l'action n'est plus bon marché. Il existe des solutions moins onéreuses au sein du secteur agricole.Conseil : conserver/attendreRisque : moyenRating : 2B Cours : 166,80 dollarsTicker : DE USCode ISIN : US2441991054Marché : NYSECapit. boursière : 53,9 milliards USDC/B 2017 : 24,5C/B attendu 2018 : 19Perf. cours sur 12 mois : +57 %Perf. cours depuis le 01/01 : +6,5 %Rendement du dividende : 1,4 %