Il ressort de son rapport que le producteur de fenêtres et profilés en PVC a enregistré un très bon premier trimestre, avec une hausse du chiffre d'affaires de 5,7%, à 153 millions d'euros, et surtout, une augmentation du cash-flow opérationnel (Ebitda) ajusté de 7,5 à 14 millions d'euros - soulignons tout de même qu'ils avaient été particulièrement faible...

Il ressort de son rapport que le producteur de fenêtres et profilés en PVC a enregistré un très bon premier trimestre, avec une hausse du chiffre d'affaires de 5,7%, à 153 millions d'euros, et surtout, une augmentation du cash-flow opérationnel (Ebitda) ajusté de 7,5 à 14 millions d'euros - soulignons tout de même qu'ils avaient été particulièrement faibles sur les trois premiers mois de 2019 en raison de la récession en Turquie, où Deceuninck est actif via sa filiale (à 95,9%) Ege Profil Ticaret ve Sanayi AS depuis plusieurs décennies. Aux Etats-Unis aussi, l'entreprise a fait nettement mieux qu'au premier trimestre de l'exercice 2019. Mais l'épidémie de coronavirus va peser lourdement sur les résultats du 2e trimestre, voire plus. Si plusieurs de ses sites de production ont été fermés, notons que les usines belges et françaises ont été en partie rouvertes. Aux Etats-Unis, la contraction sensible de l'activité a hélas contraint Deceuninck à procéder à 230 licenciements (ou un tiers de la main-d'oeuvre!). Le dividende a été supprimé et la direction - dont l'actionnaire de référence et CEO, Francis Van Eeckhout - a renoncé à une partie de sa rémunération. Cette année aurait normalement dû être celle du redressement, pour Deceuninck, mais le Covid-19 rend ce scénario peu vraisemblable. La valorisation, à 0,8 fois la valeur comptable (1,7 euro par action), soit un rapport attendu valeur de l'entreprise/Ebitda de moins de 6 pour 2021, est trop basse. Nous maintenons notre recommandation d'achat. Conseil: acheterRisque: moyenRating: 1BCours: 1,39 euroTicker: DECB BBCode ISIN: BE0003789063Marché: Euronext BruxellesCapit. boursière: 190,7 millions EURC/B 2019: -C/B attendu 2020: -Perf. cours sur 12 mois: -37%Perf. cours depuis le 01/01: -33%Rendement du dividende: -