Deceuninck: la stratégie de Francis Van Eeckhout

16/01/19 à 00:00 - Mise à jour à 08:38

L'entreprise doit l'essentiel de l'évolution de son chiffre d'affaires au premier semestre à la Turquie et aux marchés émergents.

Les liens qu'entretient avec la Turquie le producteur belge de systèmes en PVC pour fenêtres et portes ont lourdement pesé sur le cours pendant presque tout l'exercice 2018. La situation économique et politique turque a fait perdre à l'action quelque 40% de sa valeur. Agacé, le CEO et actionnaire de référence Francis Van Eeckhout a récemment porté à 28,8% sa participation dans le groupe. Peut-être les analystes se décideront-ils à traiter les résultats annuels, annoncés pour le 21 février, avec plus d'enthousiasme? Le consensus mise sur un chiffre d'affaires de 687 millions d'euros (687,2 millions en 2017). La rentabilité s'améliore légèrement, puisque les cash-flows opérationnels récurrents escomptés (hors éléments exceptionnels - Rebitda) pou...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Les derniers articles en un clin d'oeil