Nous suivons l'américain Gatos Silver depuis cette année. L'actionnaire principal (43%) en est Thomas Kaplan, un investisseur dans le secteur des matières premières doté d'un flair certain. Fidèle à lui-même, l'homme a investi dans Gatos Silver non pas pour vendre rapidement, mais pour profiter pleinement de la hausse escomptée du marché de l'argent.
...

Nous suivons l'américain Gatos Silver depuis cette année. L'actionnaire principal (43%) en est Thomas Kaplan, un investisseur dans le secteur des matières premières doté d'un flair certain. Fidèle à lui-même, l'homme a investi dans Gatos Silver non pas pour vendre rapidement, mais pour profiter pleinement de la hausse escomptée du marché de l'argent.Loin de s'être précipité pour entrer en Bourse (IPO), Gatos Silver opère depuis 2014 dans le cadre d'une joint-venture avec le japonais Dowa ("LGJV"; 51,5% pour Gatos, 48,5% pour Dowa) pour développer le district Los Gatos, une zone de 103.087 hectares dans le nord du Mexique. A ce jour, 14 zones présentant des minéralisations d'argent, de zinc, de plomb et d'or ont été découvertes dans le district; les réserves de trois d'entre elles (Cerro Los Gatos, Esther et Amapola) sont d'ores et déjà calculées. LGJV construit depuis 2016, sur la base des seuls chiffres de Cerro Los Gatos, une mine et une usine de traitement polymétallique, pour un coût de 316 millions de dollars, dont Dowa a prêté 210 millions. Bien que son démarrage ait été perturbé dès la fin de 2019 par la crise sanitaire, la mine fonctionne au moins aussi bien que prévu au niveau de tous ses principaux paramètres. Ainsi les risques liés à l'exploration et à la construction de mines, de même que les risques financiers, que courent typiquement les petites entreprises, sont-ils désormais de l'histoire ancienne. Gatos Silver a levé, lors de son entrée, fin octobre, en Bourses de New York et de Toronto - la plus grande IPO d'une société de métaux précieux ces 10 dernières années - 156,1 millions de dollars net. Le groupe en a affecté 60 millions au remboursement d'un crédit accordé à LGJV par Dowa (part de Gatos Silver: 42 millions) et 71,6 millions à l'augmentation à 70% (+18,5%) de sa participation dans la joint-venture. A terme, les flux de trésorerie disponibles permettront d'honorer intégralement les dettes de LGJV (220 millions de dollars). Cerro Los Gatos produira 12,2 millions d'onces troy d'équivalents argent en moyenne sur 11 ans, pour un coût de 11,77 dollars l'once à peine. Comme promis lors de l'IPO, un programme de forage de 27.000 mètres destiné à améliorer les ressources (réserves non prouvées), mais aussi à en découvrir d'autres, est en cours à Cerro Los Gatos. Les premiers résultats sont encourageants. Un programme d'exploration de 19.000 mètres a par ailleurs été entamé dans la zone Esther, au profil similaire à celui de Cerro. Une nouvelle estimation des ressources sera pratiquée début 2022. En mars a démarré le premier programme d'exploration de 5.400 mètres à Santa Valeria, une zone très prometteuse proche du district, toujours détenue à 100% par Gatos Silver. La nomination, en juin, de Dale Andres (Teck Resources) au poste de CEO confirme les ambitions et le pouvoir de séduction de l'entreprise. Gatos Silver entame sa carrière boursière en fanfare, grâce notamment à son intégration dans plusieurs indices et au nombre limité (8%) d'actions qui ne sont pas aux mains d'institutionnels. Le titre n'est donc plus bon marché mais demeure, compte tenu de son profil unique, intéressant dans une perspective de long terme: ce producteur d'argent développe un projet appelé à produire pendant plusieurs décennies dans un pays favorable à l'exploitation minière, est emmené par une équipe de premier ordre et compte des investisseurs expérimentés - une combinaison rare, laquelle sera détonante, lorsque le marché deviendra haussier. La volatilité (plus élevée) est à tenir à l'oeil. Conseil: acheterRisque: élevéRating: 1CCours: 18,06 dollarsTicker: GATO USCode ISIN: US3680361090Marché: NYSECapit. boursière: 1,07 milliard USDC/B 2020: -C/B attendu 2021: 48,8Perf. cours sur 12 mois: +169%Perf. cours depuis le 01/01: +39%Rendement du dividende: -