Le premier trimestre vient de se clôturer, et la direction d'EVS n'est jamais pressée d'annoncer les chiffres relatifs à cette période, la moins rentable du cycle. C'est en effet le premier trimestre d'une année impaire, c'est-à-dire sans grand événement sportif. Et effectivement, le premier trimestre 2017 ne fut certainement pas le meilleur de l'histoire de cet acteur spécialisé dans le reportage sportif en direct. Sur les trois premiers mois de l'année, son chiffre d'affaires (CA) s'est limité à 24,5 millions d'euros, ce qui ne représente pas seulement 8,7% de moins que les 26,9 millions d'euros de la même période en 2016, mais aussi 8% de moins que les estimations des analystes. Le CA et le bénéfice évoluent évidemment au gré des événements ...