Les rapports trimestriels de Barco (avril et octobre) se limitent à livrer le chiffre d'affaires (CA) et l'évolution du nombre de nouvelles commandes. En l'occurrence, tant le CA que les commandes se sont révélés inférieurs aux prévisions entre janvier et mars. Le CA du groupe a reflué de 3,5%, à 246,2 millions d'euros, ce qui est bien en-deçà du consensus à 269 millions d'euros. Ce repli est principalement imputable à la division Entertainment. Celle-ci regroupe les activités cinématographiques numériques, où Barco est leader de marché, et les écrans professionnels pour les grands événements. En 2016, cette division, qui a enregistré une hausse de son CA de 12,4%, fut le pôle enregistrant la croissance la plus rapide. Du fait d'une plus faible demande en Chine et aux États-Unis, l...