Finalement, l'action du constructeur allemand de voitures de luxe n'a guère profité des bons résultats du troisième trimestre. Le constructeur automobile de Stuttgart symbolisé par la célèbre étoile à trois branches Mercedes-Benz s'était pourtant à nouveau distingué, avec une croissance du bénéfice de 10%. Il la doit avant tout à l'augmentation des ventes de 12% à 23,3milliards d'euros (EUR) dans sa division phare Mercedes-Benz (+12% en Europe, et même +20% en Chine), qui a entraîné une hausse du bénéfice de 23%. Actuellement, la marque à l'étoile n'a rien à envier à BMW et Audi, ses éternels rivaux allemands dans le segment des voitures de luxe. Mercedes-Benz a même vendu plu...