Alors que l'économie numérise à un rythme effréné, D'Ieteren investit dans... les carnets de note! Les investisseurs n'ont pas caché leur surprise le mois dernier lorsque D'Ieteren a annoncé la reprise du groupe italien Moleskine, producteur et distributeur des fameux carnets à élastique. Le déploiement d'une troisième activité, après Belron et D'Ieteren Auto, était attendu depuis la vente d'Avis, mais les synergies entre les activités nouvelles et actuelles sont pour ainsi dire inexistantes. Les investisseurs craignent dès lors que le cours de D'Ieteren soit écrémé d'une décote propre à de nombreux holdings, d'autant que la direction a suggéré que d'autres acquisitions auraient lieu. En deuxième lecture, ...