Alors que la marge opérationnelle (cash-flows opérationnels ou Ebitda/chiffre d'affaires) ressortait à 10,3% au terme du premier semestre de 2018, il était permis de douter que l'objectif (entre 12 et 14% en 2022) du CEO du groupe, Jan De Witte, était réaliste. L'exercice précédent, elle n'avait pas dépassé 10,4%. Or, Barco a surpris tous les observateurs, fin 2018 : la rentabilité a progressé d'une manière époustouflante au quatrième trimestre. Le chiffre d'affaires (CA) a gagné 3,2% en un an, à 281,7 millions d'euros, mais s'est établi plus de 2% en deçà du consensus. En 2018, il a atteint 1,03 milliard d'euros, un montant inférieur (d'un demi-pour cent) aux prévisions également, tandis que, à 12,1% en moyenne, la marg...