Fin septembre, nous avons assisté à une présentation très intéressante du CEO d'Argen-x Tim Van Hauwermeiren lors d'une journée organisée par la Fédération flamande d'investisseurs VFB. Le CEO a exprimé son ambition de révéler au maximum la valeur de son pipeline en pleine croissance. L'ambition n'est pas neuve, et elle avait reçu un gros coup de pouce en début d'année, à l'occasion de l'introduction du groupe sur le Nasdaq. L'IPO lui a rapporté 115 millions de dollars, ainsi que l'engagement d'investisseurs de premier ordre comme Federated Investors de continuer à financer Argen-x dans les prochaines années. Argen-x travaille, avec de grands spécialistes de pathologies spécifiques, au dével...

Fin septembre, nous avons assisté à une présentation très intéressante du CEO d'Argen-x Tim Van Hauwermeiren lors d'une journée organisée par la Fédération flamande d'investisseurs VFB. Le CEO a exprimé son ambition de révéler au maximum la valeur de son pipeline en pleine croissance. L'ambition n'est pas neuve, et elle avait reçu un gros coup de pouce en début d'année, à l'occasion de l'introduction du groupe sur le Nasdaq. L'IPO lui a rapporté 115 millions de dollars, ainsi que l'engagement d'investisseurs de premier ordre comme Federated Investors de continuer à financer Argen-x dans les prochaines années. Argen-x travaille, avec de grands spécialistes de pathologies spécifiques, au développement d'anticorps contre le cancer et les maladies immunitaires. Son track-record est enviable : depuis 2009, à l'exception de l'année de l'IPO, 2014, le groupe a développé une nouvelle molécule chaque année. Les deux piliers du pipeline du groupe sont l'anticorps auto-immun ARGX-113 et le médicament contre le cancer ARGX-110, qui se concentre sur une nouvelle cible, CD70. Fin septembre, une troisième étude de phase II a commencé avec ARGX-113, pour l'indication pemphigus vulgaris, une maladie de la peau chronique et potentiellement mortelle. Plus tôt cette année, des études de phase II ont démarré auprès de patients présentant myasthenia gravis, une maladie musculaire rare (résultats au premier trimestre 2018), et de patients atteints du PTI, une maladie où les anticorps du patient attaquent par erreur ses plaquettes (second semestre 2018). Les trois maladies ont une biologie comparable car elles sollicitent des auto-anticorps IgG. Il faudra démontrer au cours des études de phase II qu'ARGX-113 peut combattre ces anticorps. Le cas échéant, son potentiel sera gigantesque. Suivra alors l'étude de phase III et, à plus long terme, la mise sur pied d'un système de franchises n'est pas à exclure. C'est sciemment qu'Argen-x a opté pour ces indications, dont le développement clinique est plus accessible, tant au niveau des coûts que de l'organisation. Le groupe n'exclut pas de commercialiser seul la molécule ARGX-113, mais pour cela, il devra lever des fonds dans les prochaines années. Avec ARGX-110, deux études de phases I/II sont en cours sur les cancers rares du sang : T-cell lymphoma (TCL) et Acute myeloid leukemia (AML). Le pipeline d'Argen-x contient d'autres molécules intéressantes, dont la plus notable est ARGX-115, destinée à traiter une nouvelle cible, GARP, en immunologie du cancer. La concernant, Argen-x a conclu début 2016 une transaction importante avec le groupe américain AbbVie. Dans l'intervalle, la première des deux étapes précliniques à 10 millions de dollars a été franchie. En 2018, AbbVie décidera d'une prise en licence - le groupe n'a pas de molécule propre pour cette cible spécifique... Depuis le récent rebond puissant, Argen-x s'offre une pause. Nous considérons ce rebond comme un mouvement de rattrapage sur le Nasdaq, où la valeur d'Argen-x a atteint le niveau de celle des autres titres du secteur. Un gage de qualité. Nous attendons début 2018 les résultats de phase II avec ARGX-113. Le titre est toujours digne d'achat, mais tenez compte du risque supérieur à la moyenne, dans ce secteur. Conseil : digne d'achat Risque : élevéRating : 1CDevise : euroMarché : Euronext BruxellesCapit. boursière : 591 millions EURC/B 2016 : -C/B attendu 2017 : -Perf. cours sur 12 mois : +48 %Perf. cours depuis le 01/01 : +38 %Rendement du dividende : -