Certes, la direction avait prévenu il y a quelques mois, mais cela reste un choc : pour la première fois en huit ans, le bénéfice par action de Colruyt a baissé. Les dégâts restent limités avec un recul de 1,2%, mais la contraction de la rentabilité est nette si l'on fait abstraction des éléments exceptionnels. Le recul de 5,6% du bénéfice opérationnel (EBIT) est nettement supérieur aux attentes. De plus, la baisse est particulièrement marquée au cours de la deuxième moitié de l'exercice écoulé (clos le 31 mars), et Colruyt n'entrevoit pas d'amélioration à court terme. La confiance des consommateurs ne se redresse pas et la guerre des prix continue à faire des ravages parmi les distributeurs. Si Colruyt parvient à éviter une nouvelle baiss...