Les effets de la crise sanitaire n'épargnent même pas Colruyt, dont le chiffre d'affaires n'a pu profiter de la constitution de réserves par les ménages et de la fermeture prolongée du secteur horeca. Au cours du dernier exercice décalé (achevé le 31 mars), la part de marché du groupe est même passée de 32,2% à 31,1%; compte tenu de l'augmentation enregistrée au premier semestre, le repli a atteint, au second, 30 points de base, une évolution inhabituelle que les investisseurs n'ont guère prisée.
...

Les effets de la crise sanitaire n'épargnent même pas Colruyt, dont le chiffre d'affaires n'a pu profiter de la constitution de réserves par les ménages et de la fermeture prolongée du secteur horeca. Au cours du dernier exercice décalé (achevé le 31 mars), la part de marché du groupe est même passée de 32,2% à 31,1%; compte tenu de l'augmentation enregistrée au premier semestre, le repli a atteint, au second, 30 points de base, une évolution inhabituelle que les investisseurs n'ont guère prisée.Au plus fort du confinement, les ménages ont préféré les petits magasins locaux aux grandes surfaces. Celles-ci générant l'essentiel du chiffre d'affaires et des bénéfices, ce changement de comportement a pesé sur les résultats de l'entreprise belge. L'envolée du chiffre d'affaires d'OKay, les boutiques de proximité du groupe, n'a pas pu compenser ce désamour. Il n'est pas impossible que les consommateurs reprennent à terme leurs anciennes habitudes, mais ils pourraient aussi commander davantage en ligne. Colruyt investit donc massivement dans des points de collecte supplémentaires pour défendre la position de leader que lui assure Collect&Go, et construit un nouveau centre de distribution qui lui permettra d'accroître sa capacité.Colruyt achève cet exercice pour le moins particulier sur un chiffre d'affaires de 9,5 milliards d'euros, en hausse de 1,7% en un an; les investisseurs espéraient davantage, mais le changement de mode de consommation et le repli du chiffre d'affaires des filiales non alimentaires, comme Dreamland, ont freiné la croissance des ventes. Les marges sont demeurées inchangées. Si la pression promotionnelle s'est avérée fluctuante, le groupe n'a pas, plus que d'autres, échappé à la hausse des coûts liée aux mesures sanitaires. Le bénéfice opérationnel a bondi de 5,5% et le bénéfice net, de 13%, un chiffre qui s'explique toutefois en grande partie par une plus-value comptable de 45 millions d'euros conservés après le versement des actifs éoliens dans la nouvelle société énergétique Virya. Le bénéfice net à périmètre comparable s'est accru de 3%; ce n'est pas mal, mais le marché espérait un peu plus. La direction n'ose commenter les chiffres de cette année. L'incertitude régnant en maître, aucun pronostic ne sera émis avant l'assemblée générale du 30 septembre. Le dividende passe de 1,31 à 1,35 euro par action.Si le fonctionnement opérationnel du groupe peut être qualifié de satisfaisant, son excellent bilan demeure un atout majeur: Colruyt, qui n'a aucune dette financière, dispose d'une trésorerie nette de 263 millions d'euros. Il reste de surcroît une machine à liquidités: ses cash-flows disponibles ont atteint, au cours du dernier exercice, 450 millions d'euros, soit un rendement de 6,5% sur la valeur de l'entreprise. En plus de s'acquitter du dividende, Colruyt a racheté pour 121 millions d'euros d'actions propres et crédité ses comptes de 100 millions d'euros supplémentaires. Ces flux de trésorerie seront affectés sous peu à un nouveau programme de rachats d'actions.Etonnamment, le confinement n'a pas particulièrement soutenu les résultats de Colruyt: les comportements d'achat ont trop radicalement changé et les coûts supplémentaires sont trop importants. Ceci étant, les cash-flows disponibles restent très élevés et à un rapport cours/bénéfice de 17, la valorisation est correcte. Nous n'en attendons pas de miracle, mais cette action défensive a sa place dans tout portefeuille. Nous conseillons toujours de conserver le titre. Conseil: conserverRisque: moyenRating: 2BCours: 49,5 eurosTicker: COLR BBCode ISIN: BE0974256852Marché: Euronext BruxellesCapit. boursière: 6,9 milliards EURC/B 2019-2020: 19C/B attendu 2020-2021: 17Perf. cours sur 12 mois: -2%Perf. cours depuis le 01/01: +6%Rendement du dividende: 2,5%