Davantage d'investissements en immobilier de santé et moins en immeubles de bureaux à Bruxelles : telle est la stratégie qu'a adoptée la société Cofinimmo il y a quelques années. Et elle porte ses fruits. Si le rendement de l'immobilier de santé est légèrement plus faible que celui des bureaux, le risque de vacance locative du premier y est inférieur. Les immeubles de santé génèrent en outre des loyers plus élevés et leur valeur est plus stable.
...