En 2013, Coeur Mining était le dixième producteur d'argent au monde, avec une production de 17 millions d'onces, soit 5,5% de moins qu'un an plus tôt. En outre, le groupe implanté à Chicago produit 262.000 onces d'or, ce qui représente près de 16% de plus qu'un an plus tôt. La production d'argent est plutôt stable depuis plusieurs années déjà mais la part de l'or dans la production du groupe augmente de manière constante. Compte tenu de la sensible baisse du prix de l'argent (-38%), couplée à un repli de la production, 2013 ne fut pas un grand cru pour Coeur. Son chiffre d'affaires a reflué de 895 à 746 millions USD et son cash-flow opérationnel ajusté (EBITDA) a également plongé de 37...

En 2013, Coeur Mining était le dixième producteur d'argent au monde, avec une production de 17 millions d'onces, soit 5,5% de moins qu'un an plus tôt. En outre, le groupe implanté à Chicago produit 262.000 onces d'or, ce qui représente près de 16% de plus qu'un an plus tôt. La production d'argent est plutôt stable depuis plusieurs années déjà mais la part de l'or dans la production du groupe augmente de manière constante. Compte tenu de la sensible baisse du prix de l'argent (-38%), couplée à un repli de la production, 2013 ne fut pas un grand cru pour Coeur. Son chiffre d'affaires a reflué de 895 à 746 millions USD et son cash-flow opérationnel ajusté (EBITDA) a également plongé de 378 à 191 millions USD. Coeur Mining gère 5 actifs opérationnels : Kensington (or, Alaska), Rochester (argent et or, Nevada), Palmarejo (or et argent, Mexique), San Bartolomé (Bolivie, argent) et la plus petite mine d'Endeavor (Australie). Au premier trimestre, la production d'argent a une nouvelle fois progressé de 7% sur base annuelle, à 4,1 millions d'onces. La production d'or s'est hissée de 3%, à près de 59.000 onces. Coeur anticipe pour l'ensemble de l'année une production d'argent comprise entre 17 et 18,2 millions d'onces, alors que la production d'or devrait baisser légèrement, entre 220.000 et 238.000 onces en raison de grades inférieurs. La bonne nouvelle est que le coût de production total a reculé au premier trimestre à 19,12 USD l'once, contre 19,85 USD un an plus tôt. Ce n'est pas encore énorme, mais on en retiendra que la tendance est baissière. L'expansion prévue permettra de doubler les réserves d'argent et d'or, alors que cette année déjà, la production augmentera de moitié environ, à 4,2 millions d'onces. Au niveau de Palmarejo également, plusieurs petites adaptations de nature opérationnelle devraient avoir un effet positif sur les coûts. La mine mexicaine s'adjuge 45% de la production d'argent et 43% de la production d'or du groupe. Coeur vend la moitié de la production d'or de Palmarejo via un accord de royalties avec Franco-Nevada, qui paie 408 USD par once. L'accord actuel, qui court jusque septembre 2016, sera remplacé par un nouveau. A partir de là, Franco-Nevada aura toujours droit à la moitié de la production mais à un prix ajusté de 800 USD. La société de royalties investit en outre 22 millions USD dans Guadelupe Underground, une partie de Palmarejo qui devrait renfermer, selon les estimations, 7,4 millions d'onces de réserves d'argent et 173.000 onces de réserves d'or. Les réserves totales du groupe sont évaluées à environ 250 millions d'onces d'argent et 2,15 millions d'onces d'or. Au niveau de l'exploration, le groupe décidera plus tard cette année si et comment il développera La Preciosa au nord de Mexico. A la fin du premier trimestre, la dette nette du groupe totalisait 145,7 millions USD ou moins d'une fois l'EBITDA. Avec les réductions de coûts, Coeur espère réaliser à nouveau un cash-flow positif. Fin mai, l'action est revenue à son plus faible niveau depuis mars 2009. Parallèlement au cours de l'argent, Coeur s'est redressé ces dernières semaines.ConclusionCoeur Mining est très bon marché, tant selon des critères absolus que relatifs (en comparaison avec ses pairs). L'action s'échange à moins de 0,6 fois la valeur comptable et son ratio capitalisation/production et capitalisation/réserves est très faible également. Le risque est cependant élevé.Conseil: digne d'achatRisque: élevéRating: 1C