Les résultats du géant américain des boissons restent capricieux. Il y a neuf mois, une série d'annonces avait réjoui le marché, qui semblait convaincu que l'accent mis par le groupe sur les boissons sans sucre augurait une trajectoire de croissance. Coca-Cola semblait avoir retrouvé sa dynamique. Mais en janvier dernier, les premiers doutes refaisaient déjà surface. Les résultats peu "pétillants" du quatrième trimestre et surtout les perspectives étales pour 2019 ont plombé le titre, qui a enregistré son plus fort recul en plus de 10 ans. Au siège d'Atlanta, personne n'ignore que la croissance moyenne annuelle des ventes mondiales de boissons rafraîchissantes sur les quatre dernières années est de 0%. La prise de conscience croissante de l'importance d'une...