Pour le quatrième trimestre consécutif, le géant américain des boissons a réalisé un chiffre d'affaires (CA) meilleur que prévu. Son cheval de bataille, le "sans sucre", a en effet remis The Coca-Cola Company sur la voie de la croissance. Le 4e trimestre de 2018 avait déçu, et le cours avait fait son plus grand plongeon de la décennie. Le contraste est saisissant avec l'exercice financier 2019 en général et le 4e trimestre en particulier.
...

Pour le quatrième trimestre consécutif, le géant américain des boissons a réalisé un chiffre d'affaires (CA) meilleur que prévu. Son cheval de bataille, le "sans sucre", a en effet remis The Coca-Cola Company sur la voie de la croissance. Le 4e trimestre de 2018 avait déçu, et le cours avait fait son plus grand plongeon de la décennie. Le contraste est saisissant avec l'exercice financier 2019 en général et le 4e trimestre en particulier. Les problèmes de Coca-Cola, qui possède toujours quatre des sept boissons gazeuses les plus prisées au monde (Coca-Cola, Sprite, Fanta et Coca-Cola light), sont bien connus. La croissance des ventes mondiales de boissons rafraîchissantes stagne depuis plusieurs années car les Occidentaux, de plus en plus conscients des problèmes de santé qu'elles peuvent engendrer, limitent leur consommation de boissons sucrées et édulcorées. Attentifs aux prix également, les consommateurs se tournent vers les marques de distributeurs ou les boissons gazeuses maison (Sodastream). Le bénéfice par action (BPA) a évolué en dents de scie ces dernières années: 2,04 dollars en 2014, 2 en 2015, 1,91 en 2016 et 2017, et 2,08 dollars en 2018. Très prudente début 2019, la direction est devenue plus positive au fil de l'année. Relevé à 2,11 dollars avant la publication des résultats, le consensus a été atteint (1% de croissance par rapport à 2018, malgré la vigueur du dollar). Sur une base comparable, le BPA a progressé de 0,44 USD sur le dernier trimestre (consensus: 0,44 USD, même période de l'année précédente: 0,43 USD). L'exercice 2019 a surtout été marqué par une évolution favorable du CA, qui a permis au cours de franchir de nouveaux sommets. A 7% au 4e trimestre, la croissance organique des ventes dépasse le consensus (4,9%); sur l'exercice, elle atteint 6%. Le CA total a augmenté de 9%, à 37,3 milliards de dollars. Le CEO, James Quincey, a répondu aux attentes des analystes et des investisseurs en tablant sur 5% de croissance organique en 2020 (consensus: 5,2%), ce qui se traduirait par un BPA comparable de 2,25 dollars (+7%); le consensus attendait 2,26 USD. La direction a souligné que l'accent mis par le groupe sur les boissons plus saines porte ses fruits. Coca-Cola regagne des parts de marché. Il mise sur la réduction du sucre (Coca-Cola Zero Sugar a vu ses ventes augmenter de plus de 10% pour le 9e trimestre consécutif) et développe des boissons ne contenant que peu ou pas de sucre (eaux, eaux aromatisées, jus de fruits et de légumes, boissons végétales et bio, boissons pour sportifs et énergétiques et café et thé glacés). Au 4e trimestre, les boissons pour sportifs, en particulier, se sont bien vendues. Ces alternatives représentent aujourd'hui plus de 25% du CA du groupe, contre 15% il y a quelques années. Les augmentations de prix ont également été porteuses (faible incidence sur les ventes). Le rachat relativement coûteux du producteur de café britannique Costa a permis au groupe d'ajouter le café "prêt à boire" à sa gamme : Coca-Cola Plus Coffee a été lancé sur plus de 20 marchés ces derniers mois; les premiers résultats sont prometteurs. Chez nous, FuzeTea (jus de fruits et thé glacé) est un exemple d'innovation réussie. Coca-Cola a incontestablement renoué avec la croissance, mais ce nouvel élan nous semble suffisamment intégré dans le cours. A 26 fois le bénéfice attendu pour cette année et, surtout, 22 fois le rapport attendu entre la valeur d'entreprise et le cash-flow opérationnel (Ebitda), l'action nous semble très chère. Nous préconisons dès lors une prise de bénéfices.Conseil: vendreRisque: faibleRating: 3ACours: 58,58 dollarsTicker: KO USCode ISIN: US1912161007Marché: NYSECapit. boursière: 250,9 milliards USDC/B 2019: 28C/B attendu 2020: 26Perf. cours sur 12 mois: +24%Perf. cours depuis le 01/01: +6%Rendement du dividende: 2,7%