Le géant américain des sodas a publié ses résultats du deuxième trimestre. Au siège d'Atlanta, on n'apprécie (plus) guère le terme "soda": sur ces quatre dernières années, la croissance annuelle des ventes mondiales de ce type de boissons s'élève à... 0%. L'intérêt croissant pour une alimentation saine, dans le monde occidental, pèse sur la consommation de boissons réputées moins bonnes pour la santé. En outre, les consommateurs, plus économes désormais, se tournent vers les marques maison ou les boissons qu'ils peuvent produire à la maison (Sodastream).
...

Le géant américain des sodas a publié ses résultats du deuxième trimestre. Au siège d'Atlanta, on n'apprécie (plus) guère le terme "soda": sur ces quatre dernières années, la croissance annuelle des ventes mondiales de ce type de boissons s'élève à... 0%. L'intérêt croissant pour une alimentation saine, dans le monde occidental, pèse sur la consommation de boissons réputées moins bonnes pour la santé. En outre, les consommateurs, plus économes désormais, se tournent vers les marques maison ou les boissons qu'ils peuvent produire à la maison (Sodastream). The Coca-Cola Company compte toujours dans son portefeuille quatre des sept boissons "rafraîchissantes" les plus populaires au monde: Coca-Cola (part de marché mondiale: 23,7%), Sprite (5,9%), Fanta (4,6%) et Diet Coke (4,0%). L'an dernier, la part de marché totale du géant était de 40,2%. Mais ces dernières années, la croissance du bénéfice par action n'a pas toujours été au rendez-vous. Sur la période 2014-2017, le bénéfice par action s'est élevé respectivement à 2,04 dollars, 2,00 dollars et, deux fois, à 1,91 dollar. Ce n'est certainement pas à cette firme que Wall Street doit sa performance. Ces cinq dernières années, l'action a sous-performé l'indice de 49,2%. Elle semble néanmoins avoir enfin repris un certain allant, de mai à juillet 2018 (4% de mieux que l'indice): à 0,61 dollar, le bénéfice par action du deuxième trimestre est non seulement supérieur au consensus (0,60 dollar), mais il est aussi le plus élevé que le groupe ait connu, depuis 2015. Quant au chiffre d'affaires (CA), à 8,9 milliards de dollars, il a également dépassé le consensus (8,54 milliards). Nommé CEO l'an dernier, James Quincey a amélioré la stratégie de son prédécesseur, Muhtar Kent. Le portefeuille du groupe doit comprendre des boissons "saines", moins et non sucrées (eaux, eaux légèrement aromatisées, jus de fruits et de légumes, boissons végétales bio, boissons énergétiques, thés et cafés glacés). Au deuxième trimestre, Coca-Cola Zero a de nouveau enregistré une croissance à deux chiffres. En 2017, le groupe a mis sur le marché plus de 200nouvelles boissons, dont des variantes de produits existants. Chez nous, FuzeTea (jus de fruits associés à du thé) et AdeZ (boisson contenant des céréales), entre autres, ont fait leur apparition récemment. Au cours de la décennie, le groupe a racheté plusieurs marques. Ses reprises d'Innocent Smoothies (acquis en 2009; le CA a triplé, depuis), de Jugos del Valle (quintuplement) ou encore de Honest sont des coups de maître. Aujourd'hui, la multinationale commercialise plus de 500 marques, dont 21 sont des blockbusters. Quincey traque toutes les dépenses superflues: 800 millions de dollars ont ainsi été économisés. Il a dès lors pronostiqué une croissance du bénéfice par action de l'ordre de 8 à 10% pour 2018. L'amélioration des résultats est bienvenue. Elle était même indispensable au groupe, dont la réputation est de distribuer des dividendes croissants (0,19 dollar par action en 2008; 0,39 dollar cette année): il reverse aux actionnaires environ 77% du bénéfice. L'action Coca-Cola vaut enfin d'être à nouveau suivie de plus près. Nous nous y sommes moins intéressés ces deux dernières années parce que sa valorisation n'évoluait pas. A 22 fois le bénéfice attendu pour 2018, elle n'est certes pas attrayante. Mais cette fois, il est permis d'espérer une croissance du bénéfice par action. Nous jugeons opportun, par conséquent, de recommander l'achat de l'action. Conseil : acheterRisque : faibleRating : 1ACours : 46,65 dollarsTicker : KO USCode ISIN : US1912161007Marché : NYSECapit. boursière : 198,4 milliards USDC/B 2017 : 23,5C/B attendu 2018 : 22Perf. cours sur 12 mois : +5 %Perf. cours depuis le 01/01 : +2 %Rendement du dividende : 3,3 %